Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 27 mai 2007

67 - AH AH ! (ouais bon, y'a eu Waterloo, aussi...)

"Le gouvernement des rois Tudor a été un gouvernement fort, mais sa force ne lui est venue ni d'une armée, ni d'une police. Appuyé sur l'opinion publique, sur les yeomen, sur les fermiers, sur les marchands, il s'est emparé du pouvoir spirituel. Les rois de France et d'Espagne se sont alliés à l'Eglise de Rome pour créer des monarchies absolues ; les rois d'Angleterre se sont alliés au Parlement pour chasser l'Eglise de Rome et devenir eux-mêmes les chefs d'une Eglise nationale. Leur adhésion à la Réforme aurait amené la ruine de l'Angleterre si les deux grandes puissances catholiques s'étaient entendues pour écraser ce petit royaume. La rivalité des Habsbourgs et des Valois a sauvé les Tudors."

André Maurois, Histoire d'Angleterre.

On a bien failli y arriver...

Voilà ce que je trouve à chercher quand se sont tissés les premiers liens de l'Angleterre avec l'Inde.

Commentaires

Les Tudor, rappelez-vous, se sont notamment appuyés sur les fermiers et les marchands. On peut ajouter à ces derniers les propriétaires de l'ensemble des moulins sur la Tamise, par sympathie, semble-t-il, pour la branche de la royale lignée issue des rangs de cette corporation.

Ne dit-on pas en effet que la famille régnante comptait parmi ses ancêtres plusieurs meuniers Tudor ?

Euh... oui... je sens qu'il est temps que j'aille me coucher.

Écrit par : Chieuvrou | mercredi, 30 mai 2007

Hum hum... Pas très sérieux tout ça... Pour une fois queje refaisais appel au cerveau réfléchissant (AHAH !) de chacun... c'est pas grave, ça fait toujours plaisir, en tout cas, de rigoler un peu...

Écrit par : Chloé | jeudi, 31 mai 2007

Les commentaires sont fermés.