Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 04 août 2007

130 - Je ne vous aurais pas spoliés si longtemps que ça...

Vous avez vu !! 10h35 (au moment où je commence). Pour un lendemain de poker agité couchée à 3h, ça va, quand même. En même temps, je n'ai pas eu trop le choix, à cause de la venue ce matin à 10h du très célèbre Michel Audiard (je dis célèbre, mais si ça se trouve pas un de vous ne le connais, et moi avant c'était pareil, fatalement...). Célèbre pour les tourangeaux, dirons-nous (et Madonna, Jean-Paul Gauthier...). (Je parle du sculpteur, hein, tout le monde avait compris...)

Sinon, pour ennuyer un peu Didier, il se trouve qu'hier j'ai gagné au poker. Il faut dire que j'étais dans les trois meilleurs (sur six) (les deux suites ont considérablement aidé) et que j'ai proposé de jouer le dernier coup "tapis sans regarder nos cartes". Manque de pot pour les autres, j'avais une suite. A noter que nous jouons avec des jetons, mais pas de vrais sous. Nous autres étudiants en situation précaires ne pouvons pas nous permettre ce genre de choses...

Après on a enchaîné sur une partie de Time's up, qui est un jeu de société à mourir de rire, vraiment, puis sur une petite partie de kem's, vite terminée en beauté par ces mots de Samy : "J'aime pas ce jeu !" (lui et moi venions de gagner haut la main...). Le meilleur signe du monde c'est  : "Samy/Chloé !! DIS KEM'S !!!"

10:45 Publié dans Blablabla | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

C'est moi qui suis embourbé de la pensette ou on bite que dalle à votre note, là ?

Écrit par : Didier Goux | samedi, 04 août 2007

Dites donc, vous pourriez éviter ce genre de grossieretés (je ne sais même pas comment ça s'écrit, tiens) si tôt en plein week-end, en plus.

Écrit par : Chloé | samedi, 04 août 2007

Et la recette?

Écrit par : aldeaselva | samedi, 04 août 2007

Évidemment, si vous publiez des notes pas finies...

Écrit par : Didier Goux | samedi, 04 août 2007

Je ne voudrais pas faire mon mauvais esprit (tu parles, à peine) mais le Michel Audiard en question (dont vous auriez peut-être dû préciser, à l'adresse de ceux qui n'habitent pas sur les bords de Loire entre Candes-Saint-Martin et Amboise, qu'il n'est pas le fantôme du célèbre dialoguiste anar de droite mais un sculpteur-fondeur d'art dont les édiles et l'intelligentsia locaux ne peuvent s'empêcher de crier au génie dès qu'ils prononcent son nom), le Michel Audiard en question, disais-je, n'approvisionne pas en stylos, bijoux ou statues uniquement Madonna, Jean-Paul Gauthier et consorts mais en vend également, me semble-t-il, à des dictateurs africains, des esclavagistes des monarchies pétrolières du Golfe et - là, il n'y a plus besoin de « me semble-t-il » - à l'inénarrable Mouammar Kadhafi*. Remarquez, dans ce dernier cas, c'est « très tendance »...

À part ça, Michel Audiard est certainement adorable, fait sans doute vivre de nombreux employés et est vraisemblablement un grand artiste que seule ma rustrerie empêche d'apprécier à sa vraie valeur. On ajoute en général dans pareil cas que si ce n'est pas à lui que nos amis chefs d'État aux méthodes un peu excessives passent commande, ce sera à des salauds d'artistes ricains ou nippons.

Admettons donc que je n'aie rien dit. Bah, c'était juste pour être désagréable puisque, de toute manière, il est bien évident que tout cela me dépasse.

*J'espère malgré tout ne pas confondre avec un autre... Une chose est sûre cependant (si l'on en croit toutefois la presse locale, qui le rapportait en ne cachant pas sa légitime admiration) : si ce n'est pas Mouammar, c'était ce bon Saddam.

Écrit par : Chieuvrou | samedi, 04 août 2007

Les commentaires sont fermés.