Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 16 août 2007

151 - Bon, en fait...

En fait hier j'ai testé une nouvelle recette, donc je vous en fais cadeau :

Pour 200g de pâtes (donc deux personnes) : 1 demi-boîte de thon, 1 échalote coupée en tout petits morceaux riquiquis (de la taille de ceux des échalottes surgelées en ptites boîtes en fait, hihi), trois bonne grosses cuillerées de crème fraîche, une cuillerée à café d'aneth finement ciselé (mais bon pareil, si ça vous dit pas de ciseler, ça existe en ptit pot, hein...), une lichette de vin blanc (éventuellement).

En même temps que vous faites cuire les pâtes, faites revenir les échalottes à feu très doux dans l'éventuel vin blanc. Ajoutez la crème, puis le thon en miettes. gardez à feu très doux en remuant bien pendant le temps de cuisson des pâtes. Ajoutez l'aneth sur la fin de cuisson. Mélangez aux pâtes dès qu'elles sont cuites.

Ajoutez du gruyère (pour ceux qui veulent). Et mangez, c'est très bon.

Commentaires

200 grammes pour deux personnes? Mais ça fait 100g par personne, ça!

Vous êtes sûre que c'est assez?

Écrit par : bmalaussene | jeudi, 16 août 2007

Moi, je suis plutot nulloche en cuisine (mais j ai d autres qualites:-) ).

Chere Chloe, juste pour aujourd hui, ca te dit de faire comme si c etait mon propre blog avec mes ptites histoires rien qu a moi? Ca te laisse une journee tranquille comme ca. Tu es d accord? Oh merci, j apprecie, vraiment.

(Commencons par le titre, ah merde, ca il faut pas le dire, bon, mettons des parentheses)
SEA, S....YDNEY & SUN (c etait mon titre)

Ce matin, depart de Newcastle a 7H30 avec le pere de ma famille d accueil qui avait une reunion a Sydney (he is a project manager).
Il devait faire beau aujourd hui, comme les 18 derniers jours passes ici. Mais ce matin, pluis fine (bien differente toutefois du crachin breton, que je connais depuis maintenant 26 ans; oui, je sais, je m ecarte du sujet. Stop digression Aurelie, and do well. Clin d oeil. A qui? autre clin d oeil (elle deconne? elle repond que oui. Elle parle a qui? Elle meme ne le sait pas. Bon.)

Une fois arrivee au centre de Sydney, Tony (le pere) me depose au beau milieu d un centre commercial : 4 etages, tous les magasins sont la, le dernier etage etant uniquement consacre au fast food ou l on trouve tous les plats de toutes les nationalites possibles.
Je me promene, me perd, achete cadeaux pour famille & amis, guette le soleil, qui decidement se cache(On se croirait a Paris).

Un peu decue, j avale le sandwich ultra simple que je me suis prepare ce matin, et prend le metro vers le fameux opera de Sydney. Il est 13H00 (Oui, je sais, j ai pas mal depense...). J hesite a m arreter a la station MUSEUM, mais poursuis finalement vers l opera.
Un passager m explique, suite a ma question, que le musee n est pas tres loin de la sortie de metro. Il me demande d ou je viens; il repond qu il est alle trois fois en Europe mais jamais en France. Puis m explique (alors que je ne pose pas de question) qu il divorce (environ 65 ans). Ajoute : It has to be done... Il etait donc au tribunal aujourd hui, et precise qu il n habite pas Sydney, et a donc fait le deplacement on purpose. Je l ecoute (5, 6 minutes), peut-etre a-t-il besoin de parler. Puis je me leve, prete a sortir.

13h10: Arrivee a CIRCULAR QUAY, la ou TOUS les touristes se ruent pour voir l opera. Je prends un billet aller-retour sur le port (a cote de l opera) pour me rendre a Swanson Bay en ferry, malgre le temps menacant.

13h40: On part, je suis sur le pont (du bateau hein). 1ere impression: Waouh ! L appareil numerique bouffe les photos: une, et une autre> c est la meme > c est pas grave etc...etc...

Arrivee sur le plage: vue magnifique, sable fin, coquillages, palmiers. Je m arrete sur la plage, m assied un instant.

Retour au port; quelques achats; retour a la gare et direction Newcastle. Je m arrete a BROADMAEDOW pour prendre un taxi. Il fait nuit noire, il est 18H30; je suis seule et j attends ce taxi, sans crainte cette fois-ci (car l autre fois, c est une autre histoire.......).

Le chauffeur (a she) de taxi me *fait la conversation* comme on dit; me raconte qu elle a pris a French girl dans son taxi hier. Super. Je suis fatiguee. Envie de rentrer. Je lui paie ces 14.80$ et sors du cab, apres son *Bye-bye love !*. Ca y est, je peux me detendre. Quoique...les enfants me montrent imperativenment ce qu ils ont fait dans la journee; j ai faim, mais il faut jouer aux devinettes. Je gagne ! Il est 19H00, ils sont fatigues, au lit, tandis que je rejoins la toile.

Merci Chloe de m avoir prete ton blog, il faudrait vraiment que je m y mette...but I am so far away.

Écrit par : Aurelie | jeudi, 16 août 2007

Ravie d'avoir pu faire involontairement plaisir. Fais comme chez toi et merci de remplir les cases.

Écrit par : Chloé | jeudi, 16 août 2007

je me perdS
je m assiedS

>>fautes d inattention, il est tard. Sorry.

Écrit par : Aurelie | jeudi, 16 août 2007

Évidemment, je suppose qu'on ne saura JAMAIS si Aurélie et Tony ont couché ensemble ! C'est toujours comme ça, les blogs : on passe toujours à côté de l'essentiel...

Écrit par : Didier Goux | jeudi, 16 août 2007

:-)))

Monsieur Tony Crosby, pere de ma famille d accueil, est marie a Ruth Crosby, femme adorable avec qui j ai beaucoup d affinites. Tous deux ont donne naissance a deux enfants adorables, Benjamin (5 ans) et Madeleine (3 ans et demi). Une harmonie regne dans leur maison, et, meme si le monsieur en question me plaisait, jamais je ne me permettrais une chose pareille mon cher Didier. Ai-je repondu a votre question? (grossier personnage!)

Écrit par : Aurelie | vendredi, 17 août 2007

On dit ça...

Écrit par : Didier Goux | vendredi, 17 août 2007

Il s appelle Paul !

Écrit par : aurelie | vendredi, 17 août 2007

Les commentaires sont fermés.