Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 19 septembre 2007

162 - Enfin là (-bas)...

Un trajet un peu long (sept heures environ) mais qui s’est déroulé plutôt bien, pas de souci, pas d’enguirlandages… Arrivés CHEZ MOI, nous avons déposé toutes mes affaires avec mes parents. Un beau bordel, vous pouvez me croire (sur parole, parce que bien entendu, je n’ai pris les photos qu’après avoir rangé, et encore, y’a des trucs qui font tâche…). Je m’y suis déjà faite, je me sens terriblement bien – ou alors je n’ai pas encore bien pris conscience de ma nouvelle situation, ce qui est probable – et je pense ouvrir ce soir une des bouteilles de moelleux que m’a laissé mon père avant de partir. Mes parents avaient presque l’air ému en me disant au revoir, c’est touchant, mais je sais qu’une fois à la maison, ils n’y aura plus que « qu’est-ce qu’on est tranquille, maintenant, quand même… ». 

Par contre, mon père a été formidable sur ce coup-là : si je l’avais laissé faire j’aurais deux fois plus de trucs dans ma chambre, un scooter et un vélo (« achetés vite fait ») alors qu’il a râlé quand j’ai parlé de me faire un carton avec mes boîtes de thés que j’ai oubliées à Tours (un scandale…), parce que quand même on va pas dépenser de l’argent pour un colis alors que je vais bien finir par revenir (oui, peut-être, on verra). J’ai aussi hérité de kit-kat, bounty (j’aime pas les bounty), paquets de chips, du jambon et un fromage de chèvre acheté chez total (la majuscule n’y est pas exprès). Remarquez, je pourrais bien me contenter de dîner de fromage et de vin ce soir, j’ai juste peur que ça ne m’aide pas à me faire à l’idée que je ne vais pas manger français pendant des mois.

Alors par contre, aucun rapport, bien entendu, mais les trains passent super près de moi finalement. Avec la fenêtre fermée ça ne s’entend pas trop, ça gère…

On est passé à la fac, également, le bordel, je vous raconte pas, pire qu’aux Tanneurs : là-bas, au moins, il n’y a qu’un bureau et si vous vous faites envoyer balader, vous pouvez partir. Là on a dû faire cinq bureaux en tout qui se renvoyaient la balle avant de trouver ce qu’on ne cherchait pas (je voulais mon emploi du temps, j’ai appris qu’au lieu de commencer les cours la semaine prochaine, ce serait celle d’après, la prochaine étant consacrée à la pré-rentrée. Oui, vous m’avez bien entendue, UNE SEMAINE ENTIERE de prérentrée. On croirait rêver… Déjà que j’en n’ai jamais fait une seule (ah si, l’année dernière, et celle de cette année qui ne me concernait pas, merci bien…)).

J’écris tout dans le désordre et avec coupures, d’où les transitions fracassament absentes. Peut-être est-il temps de vous dire que je connais les noms de tous mes colocs, maintenant, bien que je n’ai encore vu que Renata hier soir (25 ans, polonaise, qui travaille, pas call girl du tout et j’ai pas exactement compris dans quoi elle bosse, mais bon ça doit être très intelligent, elle a fait plein d’études, en Pologne, en Angleterre et en Hollande). C’est donc elle qui m’a dit que Iuliya (non, vous ne rêvez pas), l’Ukrainienne, étudiait l’économie et Justin (qui serait donc anglais) le management ou une connerie de ce genre. (Oh, un train.)

Tout se passe donc pour le mieux (encore aucune transition, vous allez vite vous y faire) et Dominici a rapidement trouvé sa place sur mon mur (c’est-à-dire qu’en attendant 2008, du coup, je peux bien mettre qui je veux, non ? Peut-être bien Skrela après…).

Commentaires

très bon choix skrela!!!! excellent! sauf que je crois qu'il a bobo là (merde je vais avoir trente ans et je parle déjà comme si j'étais sa mère...) Ravie que ton installation se passe bien. Le jour de mon arrivée à Londres je crois que je me suis fait de la soupe en sachet n'ayant pas pu caser une seule bouteille de pif dans ma valise (heureusement car je crois que je me serais saoulée direct....) Bref, tu as eu bien de la chance d'être entourée (même si bon...ça reste les parents ;-))

Écrit par : Lina Loca | mercredi, 19 septembre 2007

Chloé, vous avez tort, je puis vous l'assurer : vos parents, rentrés à Tours (déjà, rien que ça, faut supporter, hein !) ne se sont évidemment pas dit ce que vous feignez de croire. Ils se sont trouvés face à un gros vide auquel personne n'est jamais vraiment préparé : vous.

(Mais de quoi il s'occupe, ce gros con qui n'a même pas été foutu de faire des enfants ?)

Écrit par : Didier Goux | mercredi, 19 septembre 2007

Je crois plutôt, moi, que ce qui va leur manquer c'est la mère de substitution-baby-sitter-cuisinière, etc. Mais bon. Jusque là ils ont réussi à ne m'appeler que 4 fois je crois. Et le Montlouis (Deletang cuvée Estelle, un ami à nous en fait) est parfait.

Lina : merci, mais mes parents sont en train de dîner au restau avec des amis à eux, à l'heure qu'il est... Suis donc pas si entourée que ça (surtout que je viens de voir l'Ukrainienne... Je pense pas qu'on va devenir copines... En revanche la Polonaise, Renata de son petit nom, est absolument exquise, bien que géographe...).

Écrit par : Chloé | mercredi, 19 septembre 2007

"un gros vide auquel personne n'est jamais vraiment préparé : vous."

Ah parce qu'elle est obèse, en plus !

Écrit par : Georges | mercredi, 19 septembre 2007

Dominici ? Et moi, on m'oublie ?


(Skrela, quel nullard...)

Écrit par : Sébastien Chabal | jeudi, 20 septembre 2007

Je n'ai même pas besoin de cliquer sur les mots "Sébastien Chabal", parce que si c'était le vrai, il le saurait, qu'il y est pas, dans le calendrier... Pour mon plus grand malheur !! non mais il a pensé à moi, quand il a refusé ??

Écrit par : Chloé | jeudi, 20 septembre 2007

Et comme ça entre deux :
http://www.sportinglife.com/pictures/general/chabal2005.jpg

Écrit par : Guillaume Cingal | jeudi, 20 septembre 2007

Mais euh... comment dire... Ce n'est pas parce qu'il est "beau" qu'il nous excite, nous les filles, le Chabal, si vous voyez ce que je veux dire... Donc effectivement sans les cheveux et la barbe longs, ça fait beaucoup moins d'effet, mais pour le reste...

Écrit par : Chloé | jeudi, 20 septembre 2007

Mais je vois très bien !

Écrit par : Guillaume Cingal | vendredi, 21 septembre 2007

Les commentaires sont fermés.