Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 20 novembre 2007

226 - Chose très intéressante :

Ici on parle de produce children (dans le cadre des cours d'histoire, et surtout s'agissant des rois et particulièrement des reines...).

Là il est question de Louis VII, avec ses trois femmes, qui avait du mal to produce sons.

Mais je l'ai eue aussi à propos d'Henry VIII, dont toutes les femmes s'avéraient malheureusement unable to produce a son.

Commentaires

... ce qui peut coûter cher aux épouses. Isabelle de Hainaut eut plus de chance, relativement parlant, qu'Ingeburge de Danemark. Qunt à Marguerite de Bourgogne, elle était super tankée (presque autant que Scarlett Johansson, c'est dire pour Didier), mais n'aurait pas dû fricoter avec les frères d'Aunay : bizarrement, Louis X le Hutin n'apprécia guère.

Pour Henry VIII, il y a une très belle trilogie de Ford Madox Ford, "The Fifth Queen", que je vous recommande. (Peu de valeur historique, j'en ai peur.)

Écrit par : Guillaume Cingal | mercredi, 21 novembre 2007

Mauvaise nouvelle pour Guillaume, je le crains : à compter de demain, Scarlett Johansson cède la place à Neve Campbell...

Écrit par : Didier Goux | mercredi, 21 novembre 2007

Mais qu'est-ce-que t'as appris au lycée, merde ? Le chromosome Y, ce ne sont pas les épouses, même irremplaçables, qui le filent, coups de boutoirs ou pas; le Hutin n'était qu'un mal baisé, on le sait, mais toi ???????

Écrit par : Catherine Lalot | mercredi, 21 novembre 2007

Euh, Catherine... D'abord, à qui tu parles ?? Probablement à moi, mais je ne vois pas le rapport, j'ai juste dit que c'était la perception du temps qu'on apprenait ici, et toi, une so-called historienne, ne devrait pas avoir besoin que je le lui explique...

Ensuite, pourrais-tu châtier un peu ton langage, s'il-te-plaît ?? Ton grand âge n'excuse pas tout...

Écrit par : Chloé | mercredi, 21 novembre 2007

C'est vrai, ça, elle se met à parler comme un vulgaire Goux, la madame...

Écrit par : Didier Goux | mercredi, 21 novembre 2007

Sans compter que ça : "le Hutin n'était qu'un mal baisé, mais toi ???????", ben je trouve que c'est plutôt limite dans la mesure où tu t'adresses à une demoiselle...

Écrit par : Chloé | mercredi, 21 novembre 2007

Les commentaires sont fermés.