Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 24 décembre 2007

243 - Moi aussi...

671dd26bcea2c7b9091367297ba084f4.jpg

Eh oui, moi aussi, je vous souhaite un très joyeux Noël, et de très bonnes et agréables fêtes de fin d'année. Chez nous tous les cadeaux sont déjà faits, à l'exception d'un pour Daphné, qui fait son emm......., mais bon on ne devrait pas avoir trop de mal. Dîner en famille réduite (comprendre juste le "noyau" parents-enfants) ce soir, et demain le "vrai" déjeuner de famille avec Grand-Mère et tout.

Puis Paris après-demain (depuis le temps que je vous le dis, si vous ne l'avez pas encore compris...) donc pas possible de vous écrire, je pense... On va visiter un peu avec Renata, ça va être très rigolo.

Mais aujourd'hui je passe la journée avec ma petite soeur, je vais même sûrement faire mes biscuits de pain d'épices... (les meilleurs biscuits du monde).

Et demain, pour une énième année consécutive, on va essayer de réveiller les parents (au moins maman) en sautant sur leur lit, histoire de se faire engu**ler un bon coup avant d'ouvrir les cadeaux sinon c'est pas drôle. Oui, on ouvre les cadeaux le 25 au matin, nous, on a toujours fait comme ça, et y'a pas de "mais vous êtes grands, maintenant ?!!", ça n'a rien à voir, Noël c'est le 25, les cadeaux, c'est le 25 au matin.

Et ce soir je vais me coucher tôt pour ne pas me faire avoir comme c'est arrivé une fois avec Edouard : maman nous avait chopés vers 1h du matin, à la fin d'un film, alors qu'on était épuisés, pour qu'on l'aide à mettre les cadeaux sous le sapin, sous le foireux prétexte qu'on était grands et qu'on ne croyait plus au Père Noël, nous, si ? Non. Mais plus jamais. Les cadeaux c'est pas aussi magique si c'est moi qui les mets sous le sapin.

Donc depuis je crois de nouveau dur comme fer au Père Noël et croyez-moi, c'est pas près de s'arrêter...

11:39 Publié dans Blablabla | Lien permanent | Commentaires (4)

dimanche, 23 décembre 2007

242 - Tout va bien...

Hier je suis allée au cinéma avec mon petit pou d'amour et ma soeur chérie que j'aime pour voir Enchanted. C'était trop le kif d'la balle.

Quotes :

"- Et vous êtes ? 
- Gisèle." (le prénom de ma grand-mère) 

"- Mais non ! Ce sont mes amis !
- Ah" (et il range son épée)

Et il y en a d'autres, soudainement elles m'échappent, mais bon on retiendra que c'est un film génial. (Même Arthur, qui d'habitude me fait un peu honte parce qu'il veut toujours que le film se termine en désaccord avec la morale de l'histoire - par exemple, là, je m'attendais à ce qu'il préfère que le prince reste à Manhattan ou s'achète une grosse voiture plutôt que de rentrer dans le pays dessin animé - a adoré. C'est dire...)

Les vacances s'écoulent (à peu près) paisiblement, et puis c'est presque Noël alors oui tout va bien !!

Quand je serai à Paris je n'aurai très probablement pas le temps de poster, donc je vous souhaite un très joyeux Noël (ou autre, en cas de besoin) et je vous dis à l'année prochaine (au cas où) !!

jeudi, 20 décembre 2007

241 - Puisqu'ON me fait des critiques...

... on va potiner.

Nota : quand je dis ON je signifie HELENE LE L. (si là elle ne se reconnaît pas la vilaine...).

Soit-disant que je me relâche, que ça n'est plus aussi drôle qu'avant, et niveau régularité, n'en parlons pas.

D'abord, je rappelle qu'il m'arrive d'avoir des devoirs à faire, et puis j'essaie de socialiser un peu aussi (d'ailleurs ça marche pas trop mal). Mais j'ai bien conscience que mes 200 lecteurs quotidiens du mois d'août, devenus 163 en octoble, doivent être beaucoup moins aujourd'hui. Cela étant dit, je signalerai au passage que Sonia est venue au moins deux fois sur mon blog, et ça c'est pas d'la crotte (qui qu'a dit que je préfèrais la qualité à la quantité ?? n'import'quoi, moi tout ce qui m'intéresse c'est de finir sur la carte de la blogosphère - je suis une fille intéressée, si depuis le temps vous ne l'avez pas compris...).

Il est à noter que depuis deux mois, je SAIS qu'une personne en particulier vient me lire (pas un inconnu, pas un ami, pas ma soeur), ce qui nuit grandement à la spontanéité et au naturel de mes notes. Ce qui nuit aussi grandement aux sujets abordés.

Comment vous dresser la liste des garçons qui ont essayé de m'embrasser dans le cou* (depuis Bruno, le Brésilien, il y en a eu deux autres), par exemple, ou bien vous dire que je suis partie dans un flirt dangereux et plus qu'incertain et troublant depuis notamment la semaine dernière (mais je ne peux trop rien dire, s'agirait pas de se faire virer, et encore moins d'aller en prison - enfin lui, hein, pas moi... - et il ne s'agit pas d'un mineur, mettons-nous bien d'accord).

Je n'ai pas pu non plus raconter l'intégralité du week-end avec ma cousine - c'est fort dommage, vous y avez perdu en couleurs.

Je vais quand même vous dire que je fais des progrès en langues (enfin plus dans une que dans les 4 autres) (je rappelle que le français est ma langue maternelle, que je parle couramment l'anglais, que j'apprends l'espagnol à la fac, le polonais à la maison et l'italien chez les voisins). Et puis si vraiment il se passait quelque chose... ben je serais trop occupée pour avoir le temps de vous causer, vous vous en rendriez compte, non ?

 

* Faut croire que j'ai un cou terrible. **

** On m'a aussi dit que j'avais des yeux magnifiques, récemment. ***

*** Mais le garçon qui m'a dit ça est homossessuel du zizi. ****

**** ... et pourtant il veut faire des choses indécentes avec moi. *****

***** Moi j'ai dit non, évidemment !!

11:43 Publié dans Blablabla | Lien permanent | Commentaires (6)

mercredi, 19 décembre 2007

240 - Enfin en France !!

Voilà, voilà... Je suis bien rentrée, j'arrête pas de manger plein de bons trucs (genre pâtes auw truffes, saumon fumé, foie de veau, fromage... et DU PAIN !), je sors juste du spa et du hammam, franchement c'est la fête. Revoir la famille, aussi, ça fait vachement du bien. Et puis à partir de demain, les amis qui vont probablement défiler. Paris du 26 au 31. Re-Tours. Et retour à Egham le 3 ou le 6.

Là une tasse de thé et au dodo !! à bientôt...

22:50 Publié dans Blablabla | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 16 décembre 2007

239 - Bon, j'avais prévenu, au moins je culpabilise pas...

Donc on a fait la fête. Toute la semaine. Et je suis allée à l'Union pour la première fois. C'était sympa, mais pour tout vous dire, le fait que je boive quasi pas fait que Hanson et Cie, ben j'ai apprécié juste parce qu'il y avait les copines à côté, que c'était Noël, qu'on était canon, que c'était la fête... Ouais OK on a kiffé Hanson & Co, mais bon c'est Noël, faut savoir se lâcher un peu, de temps en temps.

Là je me prépare pour aller déjeuner à Londres, tous les Français prennent leur avion, je suis seule, je dis au revoir aux gens les uns après les autres, c'est triste, mais en même temps c'est Noël, faut être content, et puis je dois dire que je suis de plutôt très bonne humeur en ce moment (le moins qu'on puisse dire c'est que les Anglais ont le sens de la fête pour fêter la fin du term et en plus vlà-t-y pas qu'il m'arrive des trucs sympas...).

Pour dire au revoir et bonne vacances, on a réussi à convertir Haru (la Japonaise de mon cours d'espagnol) et Fong (la Chinoise de mon cours d'espagnol) à la bise (l'au revoir à la française) et je leur ai fait promettre de faire la fête le 25. Je crois qu'elles commencent à bien comprendre l'esprit de Noël.

Sinon, si vous pouvez aller voter pour moi pour la photo n°43 ICI, ça serait chou, parce que moi j'aimerais bien, mais bon j'ai pas l'temps, alors après je compterai les votes et je dirai que c'est grâce à moi.

Retour en France mardi midi, donc rien très probablement en attendant mercredi ou jeudi, je vous embrasse tous, à très vite !!!!!!!!!!!!!!!!! (oui je vire dans le sentimental, et alors ?? c'est Noël, il faut regarder Love Actually et embrasser tout le monde !!)

mercredi, 12 décembre 2007

238 - Insomniaque...

Voilà, ça fait bien deux heures que je suis réveillée (et encore, je dis deux, mais bon, c'est que j'ai checké seulement il y a deux heures !), j'ai erré sur facebook, j'essaie de lire des blogs où il n'y a rien de nouveau, fatalement, les nouvelles notes arrivent généralement autour de 10h... Donc je me suis dit : "et si je vous racontais ma vie ??" (oui, je sais, vous kiffez grave, là...).

Non non, aujourd'hui, point de chanson... Aujourd'hui, it's kyz my life ! so let's go :

Hier j'ai fait une partie de coinche (je sais pas comment ça s'écrit, si quelqu'un veut me dire...) avec les filles. Génial, pas vrai ?? Ben si, parce que moi j'aime bien les cartes. En même temps je dis hier mais je parle d'avant-hier, vu qu'on est déjà tôt le matin. Donc finalement c'est hier qu'on a pris un pot entre 16h et 23h avec le groupe d'espagnol, prof compris. On a beaucoup rigolé. Les Japonais sont trop drôles et s'entendraient bien with the Queen. Parce qu'ils sont très polis et tout, les Japonais. Quand on dit fuck (ou putain ou joder) Haru elle fait "HOOO" en plaquant ses deux mains sur sa bouche. Et on a essayé de trouver toutes sortes de situations (tipo tu es dans la rue, seule donc personne ne peut t'entendre, une voiture passe en trombe et t'éclabousse ???), ben non, Haru elle ne pleure pas, elle ne fait pas de grands moulinets avec les bras (même pas elle se remet du gloss), elle dit qu'elle est triste. Ben moi je dis bravo (et même Vive la France). Forcément on a bien rigolé.

De toute façon on a cours vendredi, on va rigoler encore un coup avant les vacances.

Et puis il paraîtrait que j'ai "a date". A suivre...

Et puis demain (non ce soir) on doit faire (un peu) la fête (un peu rapport qu'on n'a plus de sous et que le peu qu'il nous reste - ou pas - on le garde pour jeudi et vendredi ; vous allez comprendre après) pour fêter (sic) qu'on n'a plus du tout d'exams, d'essays et autres imbecillités de ce genre.

Et puis jeudi on va à la Beach Party (j'ai pas dit bitch, mais bon les Anglaises, je vous parie 12.000 qu'elles vont pas avoir compris le thème) au medicine. C'est la beach party de Christmas. Ben oui parce que vendredi c'est LA Christmas Party de l'Union (la Studient Union, hein) et donc ils allaient pas faire deux soirées de Noyiel pareilles. Donc on va au deux, avec les copines (parce que Louis-Guillaume il boycotte). Même qu'il y aura tout le monde (sauf Louis-Guillaume et Noémie puisqu'elle repart jeudi c't'andouille au lieu de rester faire la fête - elle, elle préfère rentrer manger du fromage, chacun son truc - faut croire qu'on commence à s'habituer, nous...).

Et puis samedi tout le reste des Français se taillade à Londres (et moi avec) pour passer la dernière journée là-bas (parce qu'ils doivent évacuer Founder's en ne laissant rien dedans, donc du coup on y va tous en même temps) et ils y passent même la nuit, dis donc ! (même que si je trouve quelqu'un qui veut m'héberger, je suis preneuse, en plus c'est juste pour samedi soir, hein, je rentre à ma maison dimanche soir pour faire ma valise et repartir mardi). Et moi, ben c'est dimanche que je suis supposée avoir ma date, mais bon ça dépendra aussi de l'heure à laquelle on sera allé au dodo, parce que bon, quand même faut bien avouer que déjeuner un dimanche... Mais bon a priori on peut déjeuner vers 17h, en Angleterre, le dimanche, donc ça devrait le faire.

 

(Ouais, je suis contente, parce que quelqu'un a pris mon numéro, et que pour une fois, c'est pas un laideron*. Comme dirait Louis-Guillaume, "les moches faudrait tous les ach'ver !" - Ouais c'est pas trop cool et alors ?? Il nous restera toujours Gad Elmaleh.)

* Pas comme à la fête des voisins que le seul garçon qui a voulu m'embrasser (et que je me suis pas laissée faire du tout !!) il était trop moche. Et petit. Et pas beau. Je sais, ça fait beaucoup pour une seule personne. C'est la vie, et la vie, quoi qu'on en dise, elle est pas toujours jolie.

lundi, 10 décembre 2007

237 - Il fut un temps où je vous donnais plein de recettes...

... mais les recettes ça prend du temps, et de toutes façons je ne fais plus que mélanger les légumes (ce soir poireaux et champignons à l'eau et courgettes et échalottes à revenir à l'huile, le tout mélangé avec un peu de mozarella rapée - j'ai plus de gruyère, oui, je sais, ça craint).

Donc...

Una mattina mi son svegliato,
o bella, ciao! bella, ciao! bella, ciao, ciao, ciao!
Una mattina mi son svegliato,
e ho trovato l'invasor. 

O partigiano, portami via,

o bella, ciao! bella, ciao! bella, ciao, ciao, ciao!
O partigiano, portami via,
ché mi sento di morir. 

E se io muoio da partigiano,
o bella, ciao! bella, ciao! bella, ciao, ciao, ciao!
E se io muoio da partigiano,
tu mi devi seppellir. 

E seppellire lassù in montagna,
o bella, ciao! bella, ciao! bella, ciao, ciao, ciao!
E seppellire lassù in montagna,
sotto l'ombra di un bel fior. 

E le genti che passeranno,

o bella, ciao! bella, ciao! bella, ciao, ciao, ciao!
E le genti che passeranno,
Mi diranno «Che bel fior!» 

«È questo il fiore del partigiano»,
o bella, ciao! bella, ciao! bella, ciao, ciao, ciao!
«È questo il fiore del partigiano,
morto per la libertà!» 

J'attends les hurlements rapidement... M'en fous...

dimanche, 09 décembre 2007

236 - Parti...

J'ai ça dans la tête :

QUE VIVA LA NOCHE (Russia) 

Que viva la noche
viva el amor
su nombre me sabe
a besos de pasión.
Que viva la noche
viva el amor
hay magia de luna
en mi corazón.

Un millón de estrellas
que bailan
sobre un mar azul
me recuerdan cada momento
que pasé con él.

Mil secretos
guardas para mi,
luna de Abril
en su brillo
siempre dormira
nuestro amor.

Que viva la noche
viva el amor
su nombre me sabe
a besos de pasión.
Que viva la noche
viva el amor
hay magia de luna
en mi corazón.

Que viva la noche
viva el amor
su nombre me sabe
a besos de pasión.
Que viva la noche
viva el amor
hay magia de luna
en mi corazón.

En la arena blanca y fria
dibujé al azar
un Te Quiero
junto a su nombre,
se lo llevó el mar.

Mil secretos
guardas para mi
luna de Abril
en su brillo
siempre dormira
nuestro amor.

Que viva la noche
viva el amor
su noombre me sabe
a besos de pasión.
Que viva la noche
viva el amor
hay magia de luna
en mi corazón.

Que viva la noche
Que viva el amor.

Que viva la noche
viva el amor
su nombre me sabe
a besos de pasión.
Que viva la noche
viva el amor
hay magia de luna
en mi corazón.

Que viva la noche
viva el amor
su nombre me sabe
a besos de pasión.
Que viva la noche
viva el amor
hay magia de luna
en mi corazón. 

samedi, 08 décembre 2007

235 - Quand ils vous lâchent tous lâcheusement...

Eh oui, à parcourir les blogs des uns et des autres (bon sauf celui de Didier, hein...), on s'aperçoit que tous les étudiants vous plantent vilainement - oui même moi, mais vous voyez bien, je me reprends - sous le foireux prétexte qu'ils ont des exams ou autres trucs débiles.

Ben moi, cette semaine, j'ai rendu deux essays d'histoire, un portfolio d'espagnol (le premier qui me redemande "Mais euh, POURQUOI portfolio ?", je préviens tout de suite je réponds "Parssque dans ton cul !"), et passé la première partie de l'examen d'espagnol qu'était trop dur sa race, je vous raconte même pas (si un jour vous voulez improve votre Spanish, c'est pas en Galicia qu'il faut aller...).

Du coup, pour décompresser, je suis allée à une fête chez les voisins hier soir (au moins je me suis pas perdue en rentrant c'est déjà ça...), qui a duré jusqu'à 7h du matin (c'est-à-dire que oui je suis restée jusqu'à 7h, parce que comprenez-moi, vu l'épaisseur des murs, tant qu'ils font la fête, je ne peux pas dormir. Donc autant faire la fête). Du coup je me suis levée à 15h30, j'ai lu, rangé un peu, et mis les photos sur Facebook.

Et comme c'est normal que je raconte pas tout dans l'ordre, avant la soirée, y'avait dîner à la maison. J'avais invité Louis-Guillaume et Noémie à dîner, et Leïla et Julie pour le dessert. Ben figurez-vous que Renata avait invité Clarence (son amoureux zambien médecin dans l'armée de Sa Majesté), et Lapo et Mikolaj ont débarqué la bouche en coeur pour nous expliquer qu'ils avaient nettoyé la cuisine et que donc si ils cuisinaient dedans maintenant ils faudraient qu'ils relavent alors est-ce que ça nous ennuirait qu'ils viennent cuisiner ici ? Ben non, of course, on va faire le ménage pour vous mes ptits gars... Donc ils ont débarqué avec leur manger, leurs faitouts, etc. et nous on foutu le bordel pas possible dans la cuisine (d'autant plus que j'avais fait la cuisine avant). (Mais moi je fais la cuisine proprement, d'ailleurs ça les impressionne vachement, parce qu'ils y arrivent pas, of course.)

Ce qu'ils ne nous avaient pas dit, c'est qu'ils squattaient aussi le salon pour dîner (avec deux ou trois de leurs amis, sinon c'est pas drôle). Au moment où ils commençaient leurs pasta (cuisinées par Lapo, of course), nous on avait déjà terminé les escalopes à la crème avec la purée aux graines de quinoa et "oignons frais"*. Du coup je faisais les bananes flambées au rhum et au chocolat fondu. Que Louis-Guillaume il a pas trouvé mieux à faire que lâcher son assiette par terre sur la moquette. Oui oui vous avez bien lu. Tout par terre.

C'est là que je vous livre un scoop : le détachant pour fringues, ça détache aussi la moquette (et le jean de Louis-Guillaume - qu'il n'a pas retiré, il s'est juste étalé le produit avec l'éponge dont il s'était servi pour frotter la moquette...).

Et c'est sur cette merveilleuse information que je vous abandonne parce qu'en fait le showing off, c'est bien, mais accessoirement j'ai un essay à ré-écrire pour mardi, et la deuxième partie (orale) de l'examen d'espagnol (après on a une party pour s'en remettre, quand même, et Gerardo est sensé nous faire une paella) le même jour. Mais dans l'immédiat je file "chez" Julie et Leïla (comprendre Founder's chambre 405 East, quand même, la classe de dormir dans le château...), parce qu'on va danser un peu au medicine.

 

* traduction de Leïla des "salad onions". Copright et tout le bordel.

vendredi, 07 décembre 2007

234 - Histoire que ça se voie que je glande pas...

... mais je vous préviens, ça va être chiant (et faut savoir parler anglais... voire un peu expagnol).

L'essay de médiévale est .

L'essay de British History (sur Elizabeth I) est ici.

Et histoire de s'éclater jusqu'au bout vous trouverez ici et  des morceaux de mon portfolio d'espagnol (la première partie de l'examen est dans une heure et demie).

Et juste pour le plaisir :

Queen, Don't stop me now :

Tonight I'm gonna have myself a real good time
I feel alive and the world it's turning inside out Yeah!
I'm floating around in ecstasy
So don't stop me now don't stop me
'Cause I'm having a good time having a good time

I'm a shooting star leaping through the skies
Like a tiger defying the laws of gravity
I'm a racing car passing by like Lady Godiva
I'm gonna go go go
There's no stopping me

I'm burning through the skies Yeah!
Two hundred degrees
That's why they call me Mister Fahrenheit
I'm trav'ling at the speed of light
I wanna make a supersonic man of you

Don't stop me now I'm having such a good time
I'm having a ball don't stop me now
If you wanna have a good time just give me a call
Don't stop me now ('Cause I'm having a good time)
Don't stop me now (Yes I'm having a good time)
I don't want to stop at all

I'm a rocket ship on my way to Mars
On a collision course
I am a satellite I'm out of control
I am a sex machine ready to reload
Like an atom bomb about to
Oh oh oh oh oh explode

I'm burning through the skies Yeah!
Two hundred degrees
That's why they call me Mister Fahrenheit
I'm trav'ling at the speed of light
I wanna make a supersonic woman out of you

Don't stop me don't stop me don't stop me
Hey hey hey!
Don't stop me don't stop me
Ooh ooh ooh (I like it)
Don't stop me have a good time good time
Don't stop me don't stop me
Ooh ooh Alright
I'm burning through the skies Yeah!
Two hundred degrees
That's why they call me Mister Fahrenheit
I'm trav'ling at the speed of light
I wanna make a supersonic woman of you

Don't stop me now I'm having such a good time
I'm having a ball don't stop me now
If you wanna have a good time
Just give me a call
Don't stop me now ('Cause I'm having a good time)
Don't stop me now (Yes I'm having a good time)
I don't wanna stop at all

La la la la laaaa
La la la la
La la laa laa laa laaa
La la laa la la la la la laaa hey!!....

mercredi, 05 décembre 2007

233 - Y'a pas d'heure pour redécouvrir Queen...

"Killer Queen"     (parce que c'est moi !)

 

She keeps Moët et Chandon
In her pretty cabinet
“Let them eat cake” she says
Just like Marie-Antoinette
A built-in remedy
For Kruschev and Kennedy
At anytime an invitation
You can’t decline

Caviar and cigarettes
Well versed in etiquette
Extraordinarily nice

Chorus
Shes a Killer Queen
Gunpowder, Gelatine
Dynamite with a laser beam
Guaranteed to blow your mind
Anytime

Recommended at the price
Insatiable an appetite
Wanna try?

To avoid complications
She never kept the same address
In conversation
She spoke just like a baroness
Met a man from china
Went down to Geisha Minah
Then again incidentally
If you’re that way inclined

Perfume came naturally from Paris
For cars she couldn’t care less
Fastidious and precise

Chorus

Drop of a hat she’s as willing as
Playful as a pussy cat
Then momentarily out of action
Temporarily out of gas
To absolutely drive you wild, wild…
She’s all out to get you

Chorus

Recommended at the price
Insatiable an appetite
Wanna try?
You wanna try...

mardi, 04 décembre 2007

232 - I just submitted my medieval history essay...

Sans même avoir pris le temps de me relire... Dormi 4h cette nuit, une heure hier après-midi, une heure hier matin, zéro la nuit d'avant, 5h la nuit d'encore avant et peu la nuit de vendredi à samedi... Je commence à vivre dans un monde parallèle ("où tout le monde il serait métisse") où les couleurs n'ont pas beaucoup de différences, où la réalité devient relativement relative, etc. Remarquez, ça n'a peut-être pas rien à voir avec un "léger" souci de santé persistant depuis maintenant un bon mois et demi... Suis pas non plus en grande grande forme...

Cours dans deux heures, je vais passer au computer center imprimer l'essay et l'accusé de réception (qui prouve donc que je l'ai rendu à temps sur internet ; comme je l'ai expliqué ici on ne fait pas les choses à moitié...). puis mes 4h de cours, à 17h30 je suis à la maison après le dernier cours d'espagnol (vendredi c'est la première partie des exams). Je finis mon essay de British History sur Elizabeth I (le problème, en fait, c'est qu'il ne me reste que deux parties à faire, voire si je pouvais rallonger un peu l'intro, ça ferait bien... je sais exactement ce que je vais mettre dedans et tout, j'en ai pour une heure, probablement, sauf que j'ai un problème : il faut écrire entre 2.000 et 2.500 mots, et avec mon moignon d'intro, ma première partie et ma conclusion avortée j'en suis déjà à 1.800... va falloir en ôter, c'est inédit !

Ce soir je DORS (enfin j'espère... vous allez rire, v'là-t-y pas que j'deviens insomniaque...). Mercredi matin une heure de tutorial course et après révision all day long ainsi que vendredi pour l'espagnol (plus le portfolio à faire pour jeudi midi). Il faut que je regarde au moins un film espagnol d'ici là... deux serait bien. Et vendredi on souffle (mais les voisins ont prévu une Garage Party dans leur garage, donc, qu'ils ont bien repeint et refait tout joli exprès pour y faire des fêtes... Ils prévoient de commencer à 10h et de terminer samedi à 8h, heureusement on est invité, donc on dormira pas, mais pour une bonne raison.

Sinon of course, j'ai passé la soirée de dimanche à Londres car ma cousine y était, avec trois amis. Il était prévu au départ que je passe samedi ET dimanche, mais bon, samedi j'ai dit "oh là là ça va pas êt' potib' !!", et j'y suis pas allée, rapport aux essays (et j'ai bien fait). Comme vous l'aurez lu précédemment, j'ai travaillé tout l'après-midi et je suis allée au medicine le soir, mais le lendemain matin j'étais à nouveau sur l'essay, comme quoi quand je veux, je suis trop forte. En revanche (au lieu de passer l'après-midi et la soirée avec eux) je suis allée à Londres pour dîner dimanche, on a très bien mangé, d'ailleurs, mon saumon était cuit à la perfection, et j'adore manger du saumon bien cuit - chose que je suis passablement incapable de faire...). On a dansé jusqu'à 3h du matin, on est rentré à l'hôtel à 6h30 bien tassées, on ne s'est pas couché vu qu'il fallait se lever à 7h30, alors on a causé. Puis breakfast, une heure of sleeping, et grand départ. On m'a lâchée à la station de Paddington, j'ai pris mon métro avec mon sac trop lourd (merci mon amour !!*) et le train. Et le meilleur est arrivé quand j'ai dû marcher de la gare à chez moi  (20 bonnes grosses minutes, hein...). Mais après j'ai vu tout ce que Daphné avait mis dans le sac, et croyez-moi, ça valait le coup ! (en plus des choses utiles que j'avais oubliées, elle avait mis les lunettes toutes rayées qui ne me vont plus, un Picsou Parade de 2005, les magazines que j'avais oubliés et qu'elle m'avait dit ne pas avoir mis - la coquinou ! -, une lettre et un mot de mon pou d'amour où c'est écrit noir sur blanc qu'il m'aime (au moins trois fois !), un rouleau de papier toilette... oui je sais, vous voudriez la même !)

 

* Je parle de Daphné, hein...

dimanche, 02 décembre 2007

231

Premier dimanche de l'Avent, alors j'ai dormi chez Leila à Founder's (quand même, y'a pas à dire, dormir dans le château, ça déchire) pour être sûre de venir à la messe dans une demi-heure.

Hier soir les Français étaient (encore et toujours) les premiers sur la piste de danse au medicine, mais bon, sur la techno, je ne me suis pas "donnée" comme il y a deux semaines (en fait c'est sensé être house tous les samedis, celui d'il y a deux semaines était le meilleur, mais c'était une exception). Suis rentrée bien avant la fermeture du bar, du coup (je rappelle que le medicine ferme à 2h le samedi). Et je suis à travailler sur mon essay depuis une bonne heure, j'ai bien avancé.

Le 'recital' d'hier était très très bien. Of course, je ne peux pas dire le contraire vu qu'il y avait trois Françaises de nos amies dans les deux chorales (Gospel Choir et Absolute Harmony - une chorale de chant a capella-), mais le pire c'est que c'était vraiment très bon. Les deux chorales ont terminé ensemble pour chanter des chants de Noël. Et on devait tous chanter aussi. Allez hop ! tout le monde debout, et on chante... EN ANGLAIS !! Ils l'ont voulu, hein... Mais c'était fort sympathique, ma foi.

Là maintenant tout de suite, la messe, et puis le brunch, et puis retour à ma maison pour déposer mes affaires, me doucher et puis je file à Londres voir ma cousine. Je rentre tôt (je sais qu'Emilie et ses amis vont au restaurant ce soir pour fêter l'anniversaire d'Eleonore) et je finis au moins l'essay de British History sur les crises entre 1567 et 1572 sous le règne d'Elizabeth, donc. Et si j'ai le temps, je passe rendre les livres ce soir à la bibliothèque (qui ferme à 17h le samedi, mais est ouverte de 13h à 21h le dimanche... en tous cas ça m'arrange) et je prends ceux pour l'essay d'histoire médiévale.

Les examens d'espagnol commence cette semaine (deuxième partie du Portfolio à rendre avant jeudi midi et épreuve écrite vendredi). Mais pour ça, ça va. J'espère même que j'aurai le temps pour une deuxième leçon d'Italien cette semaine, histoire de boucler le tour du trimestre et de pouvoir m'inscrire le trimestre prochain au niveau supérieur.

Je vais revenir quadrinlingue (sans compter le Polonais...). La classe...

P.S. : Désolée si ce que j'écris en ce moment n'est pas hyper exaltant, promis dès la semaine prochaine, ça sera déjà un peu plus passionnant, une fois que j'aurai (un peu) sorti la tête des bouquins.