Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 26 janvier 2008

257 - Une petite en direct de London

Apres plusieurs heures passees a chercher des references (passionnantes, les activites des etudiants en recherche...). Je vais aller prenre un livre et bouquiner dans un pub en attendant G. Ce soir on voit un film. Je rentre apres. Et demain a 13h, je les aide a ouvrir la bibliotheque du campus.

J'ai trouve des infos dans les State Papers. Mais pas beaucoup et pas les plus pertinentes. J'irai voir quand meme. Mais il faut que je me fasse faire une carte de la British Library, et pour ca, il faut que j'aie une (autre) lettre prouvant mon adresse ici. Toutes leurs formalites me gonflent, franchement...

Ai offert a G. Le livre du rire et de l'oubli et la Metamorphose (en anglais, respectivement The book of Laughter and Forgetting et Metamorphosis). C'est dommage, pour le coup, qu'il ne parle pas francais, rapport a Kundera qui a refait lui-meme ses traductions du tcheque, qui ont donc exactement la meme valeur que les originaux - ce qui n'est probablement pas le cas en anglais... Mais bon. Ca devrait lui plaire, puisqu'il avait aime L'insoutenable legerete de l'etre. C'est quand meme marrant qu'on n'aie trouve qu'un auteur qu'on aime tous les deux, mais c'est bien que ca soit Kundera.

Commentaires

Bof, bof, les romans de Kundera... En revanche, ses essais de critiques littéraires sont passionnants (enfin, pour moi...).

Écrit par : Didier Goux | samedi, 26 janvier 2008

Les commentaires sont fermés.