Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 08 mars 2008

266

Je sais, si ça se trouve je n'ai plus un seul lecteur, et ça m'apprendra à délaisser mon blog si longtemps (et sans prévenir, en plus, oh la vilaine !). En même temps ça me détend, quand j'écris ici, et ça me sert aussi un peu d'éxutoire, donc... c'est reparti mon kiki comment en 40 !!

Déjà c'est la première fois que je teste la nouvelle interface. Pour l'instant je ne vois pas trop la différence, et j'ai presque envie de dire que tant que ça publie quand je le demande... Par contre ma bannière fait encore plus kitsch, en passant de l'interface à mon blog. Pas grave, j'adore l'idée.

Alors, quoi faisais-je pendant tout ce temps ??? Des essays, des présentations power-point, en plus j'ai encore un essay à finir pour lundi matin, c'est un peu chiant, on dirait qu'on ne s'en sortira jamais, mais en même temps, si, c'est le dernier. Après ça, mémoire, mémoire, mémoire. Ca va faire du bien, je te dis que ça !

Pour l'instant, je passe pas mal de temps avec Leïla et Julie, on s'éclate quand même vachement ensemble, et même que si elles zétaient pas là, je pense que je deviendrais complètement folle. Entre la Polonaise craquée qui me laisse encore des mots (sur le frigo, cette fois !), mais à qui j'ai cette fois laissé une réponse incendiaire sur sa porte de chambre (et depuis je n'en ai plus entendu parler...), le Chinois qui s'éclate à appeler le propriétaire pour se plaindre du bruit que font les voisins (du coup hier soir j'avais en fond sonore en prenant ma douche Manuel et Lapo qui s'engueulaient avec lui sur le palier pour lui faire comprendre que ça ne servait pas à grand chose d'appeler le proprio pour dire ça, et que si il avait un problème il venait le régler directement...)... Et je ne sais plus si je l'ai déjà raconté ou pas, mais le Chinois s'est aussi plaint (toujours auprès du propriétaire) que JE faisais trop de bruit le soir quand je dînais, parce que je dînais avec des amis dans le salon. Faut savoir qu'on parle de cuisiner et dîner dans le salon (qui sert également de salle à manger, n'est-ce pas...) à des sept ou huit heures, heures normales pour dîner donc, et aussi ENDROIT normal pour dîner (ce n'est quand même pas parce que tous mes colocataires dînent dans leur chambre (ça doit être sympa les odeurs...) que je dois faire pareil, a fortiori quand j'ai des amis. Du coup je continue à faire comme je veux, et si il recommence ses gamineries, je lui expliquerai que libre à lui de payer un salon pour peanuts, moi je le paie autant qu'eux, alors je m'en sers, et parler et rire en dînant avec des amis, c'est normal.

Heureusement y'a les voisins, aussi... Du coup avec Julie et Leïla, on émigre souvent après le dîner. Comme ça elles fument leur clope au chaud (au lieu de la fumer dehors) avant de repartir et moi je me détends avant de me renfermer dans ma chambre, au milieu de cinglés un poil hostiles. Je kiffe ma vie à la maison en ce moment. Je dis "à la maison" parce que le reste va plutôt bien : les cours, les amis, le reste... Je ne vais pas me plaindre, il y en a qui rompent, qui sont malades (moi aussi, remarque, mais c'est plus... mental, quoi, c'est d'naissance, on n'y peut pas grand chose...)...

Bref, je vais arrêter là cette note sans queue ni tête, parce que bon, j'ai la vaisselle à faire et un essay à finir, comme je l'ai déjà dit. C'est le bordel dans ma chambre, y'a des piles de livres (ouverts pour certains) partout, faut que je fasse le tri de ce qui est à rendre aux bibliothèques...

Ah oui, quand même, hier c'était soirée Hippy hippy shake (hippie, donc) à l'union et on y est TOUS allés. C'était trop top. Et les filles ont encore dormi avec moi, et elles ont oublié leur déodorant ce matin....

Commentaires

Si si, je suis là...

Écrit par : tinou | samedi, 15 mars 2008

Les commentaires sont fermés.