Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 24 mars 2008

269 - Le tag d'Irrempe

Règles du jeu
- mettre le lien de la personne qui tague
- mettre le règlement sur votre blog
- mentionner 6 habitudes ou tics non importants sur vous même
- taguer 6 personnes dans votre billet en mettant leur lien
- aller les avertir directement sur leur blog

Donc, Irrempe m'a taguée.  Y'a un certain bout de temps, certes. Merci Irrempe.

 

Mais moi, je n'ai pas trop trouvé de trucs, surtout marrants, alors je propose de mettre des trucs un peu chelous, qui vont peut-être vous faire peur, mais c'est pas grave. 

-    Quand je marche, il faut toujours que mes pieds fassent des trucs symétriques (je m'explique, vous allez voir comme ça commence fort). Si je monte un escalier, il faut toujours que je le monte avec le pied gauche sur la première marche et le droit sur la dernière (le palier en fait). Quand je marche dans la rue, si j'ai le malheur de regarder le trottoir (chose qui arrive en général si je suis seule, ou mal accompagnée et que je n'écoute pas bien la conversation), mes pieds doivent arriver autant l'un que l'autre  en face des lignes sur le bord du trottoir. Quand je traverse, mes pieds doivent avoir touchés autant de lignes blanches chacun (et idem pour le bitume). Si mon pied coupe une ligne blanche, ou toute autre sorte de composition différente du trottoir, l'autre doit faire pareil. Parfois ça me donne une démarche de débile. D'où le fait que j'apprécie de ne pas être seule quand je suis dans la rue, a fortiori quand la conversation est bonne. Parce que ce truc ça me perturbe et m'énerve, mais je ne peux pas vraiment m'en empêcher. (Bon OK, je ne vais pas dire non plus que ça me gâche la vie ou que j'en souffre, mais...). 

-    Je me lave les dents TOUJOURS au lever. C'est la première chose que je fais. Je ne peux rien faire avant, manger, bisous, et même parler ça m'emmerde. J'ai toujours été comme ça depuis que j'ai décrété l'indépendance de mes dents par rapport à mes parents (sûrement autour de 11 ans), ce qui m'a parfois valu des remarques, en vacances, quand on était 20 à table au petit-déjeuner pendant les gros week-ends de fiesta : (les autres à mon père en général) "Christian, elle est aimable, ta fille au réveil, elle veut pas faire des bisous !" Ouais, mais Chloé elle a lavé ses dents, elle, alors que vous tous, non, et si je dois faire la bise à 20 personnes qui puent de la gueule (ça n'a rien de personnel, hein, c'est pour tout le monde pareil) juste avant mon petit-déjeuner, moi je vomis. Alors allez vous laver les dents, et on verra ensuite. Et NON, le petit-déjeuner ne FAIT PAS passer l'odeur. Contre ça, y'a QUE la brosse à dents ET le dentifrice.  

-    Je m'essuie toujours les pieds avant d'aller au lit, ça peut paraître évident pour pas mal de gens, mais en fait il y en a beaucoup qui ne le font pas. Sinon après y'a toutes les petites saletés du par terre qui se sont collées aux chaussettes ou aux pieds qui vont avec, et c'est pas agréable de dormir dans les gravillons. En fait je le fais toujours, même en mettant les pieds sur le canapé, dans les chaussure et les chaussettes, etc.

(Seulement trois et j'ai du mal...) 

AH SIIIII !!

-    Mon Label*o. J'y suis accro, je peux en utiliser deux à trois par mois, je m'en remets toutes les dix minutes, c'est le seul truc qui m'empêche de me manger les lèvres (non, je ne me mange pas les ongles, moi...). (Quand je pense que j'ai failli oublier le label*o...)

Et là je sèche.  

Donc je ne vais en faire que quatre.

Ou alors, j'ajoute

-    Que je mange des pâtes tous les jours. Pleins de gens trouvent ça bizarre, mais les pâtes c'est très sain, d'ailleurs, c'est ce qu'on donne aux sportifs (bon, OK, les sportifs on leur met peut-être pas de la crème et du gruyère à tous les coups, non plus) (et je passe allègrement sur le fait que je suis anti-sport, donc que je n'en fais jamais, of course). 

-    (Allez, un ptit effort...) Euh... j'adore me tripatouiller la tête et me gratouiller les ch'veux sans arrêt. 

Voilà, c'est fait, la dernière n'était pas évidente, et n'est pas très géniale, mais je pense qu'avec les trois premières, déjà, on a du niveau de compète.

Et je refile le bébé à... ça par contre je vais y réfléchir, je reviendrai vous dire (c'est même pas sûr que je le passe), faut que je parte pour un cours dans 45 minutes.  

10:32 Publié dans Blablabla | Lien permanent | Commentaires (1)

jeudi, 20 mars 2008

268

Dernier cours ce matin, ensuite c'est les... VACANCES !! (oui, bon, des vacances avec un mémoire de 100 pages à rédiger, mais on va s'en sortir, je n'aurai ENFIN plus que ça à faire).

Je pars demain midi à Londres, je pars samedi matin pour Stansted où je prends mon avion pour Tours (la plus belle ville du monde, parfaitement), (OH ! un bébé cui-cui trop beau dans mon jardin !!), et je passe Pâques là-bas, ça va être bien. Par contre cette fois je ne ramène qu'un reblochon, un Sainte-Maure et du Comté. Sinon je vais encore manger que du fromage pendant un mois (ah ça, pas de souci, j'ai réussi à les faire durer, les fromages !! au point que je n'ai mangé presque uniquement  que du fromage pendant trois semaines...). Bon.

Je reviens à Londres le jeudi 27, et comme Noémie m'a parlé hier soir des prêts inter-bibliothèques (chose que je connaissais, bien sûr) QUI MARCHENT entre les bibliothèques universitaires de Londres, MAIS AUSSI entre la RHUL et la BRITISH LIBRARY (chose que je ne savais pas, puisque pour autant que je sache, la BL ne fait pas partie du réseau des bibliothèques universitaires), j'en profiterai pour me renseigner dessus pour mon retour de... Valladolid, où je vais passer une semaine, chez Azelma, du lundi au lundi (les suivants du jeudi 27, voilà, vous vous débrouillez avec ça, non, j'ai pas mon agenda sur moi, c'est comme ça et c'est tant pis !). Je suis trop contente, ça va être trop bien !!

Après ça, retour à Egham, où, pendant que tous les autres gens normaux retournent chez eux se faire dorloter par leur maman (mais bon de toute façon, MA maman, c'est pas franchement le genre à dorloter... je lui manque même pas, alors...), je vais rédiger mon mémoire.

Ensuite c'est l'exam term, j'ai déjà mes dates d'examen, je ne m'en sors pas trop mal, je trouve, sauf que si y'avait pas celui du 6 mai, ça serait cool, parce qu'il m'arrange pas trop, celui-là...

Bref, je n'oublie pas le tag d'Irrempe, je m'en occupe, même, c'est juste que je n'arrive pas à mettre la main de l'esprit sur SIX tics... Mais ça arrive très bientôt.

PS :  Merci à Tinou qui m'a gentiment dit faire encore partie de mes lecteurs (qui doivent se résumer à elle-seule, et à qui cette note est donc dédiée... Si ça, c'est pas la gloire, ouh là là !!). 

lundi, 10 mars 2008

267

J'ai enfin finiiiiiiiiiiiiiii !!!! J'ai fini mon dernier essay, je le rends ce matin, je file à Londres dans la foulée pour déjeuner, j'y reste la nuit, tant qu'on y est, et la suivante, parce que j'ai une visite du Albert et Victoria avec une de mes classes mercredi après-midi, je rentre à Egham après. Même que demain j'irai à la bibliothèque pour voir des livres en rapport avec mon mémoire, enfin, et que je risque aussi de passer à la Tate Britain à un moment. LE PIED ! Ah je suis contente, contente, contente !!
 
Seul point noir : j'ai des migraines de plus en plus fréquentes à nouveau (deux la semaine écoulée, une la semaine d'avant), mais bon, maintenant qu'il y a moins de stress du "j'ai-trois-essays-et-4-presentations-power-point-à-rendre-pour-dans-4-jours, ça devrait aller. Ouais je suis la reine de la procrastination, mais comme on peut voir, j'ai réussi à m'en sortir... 
 
Alors là c'est LA TEUF ! 

samedi, 08 mars 2008

266

Je sais, si ça se trouve je n'ai plus un seul lecteur, et ça m'apprendra à délaisser mon blog si longtemps (et sans prévenir, en plus, oh la vilaine !). En même temps ça me détend, quand j'écris ici, et ça me sert aussi un peu d'éxutoire, donc... c'est reparti mon kiki comment en 40 !!

Déjà c'est la première fois que je teste la nouvelle interface. Pour l'instant je ne vois pas trop la différence, et j'ai presque envie de dire que tant que ça publie quand je le demande... Par contre ma bannière fait encore plus kitsch, en passant de l'interface à mon blog. Pas grave, j'adore l'idée.

Alors, quoi faisais-je pendant tout ce temps ??? Des essays, des présentations power-point, en plus j'ai encore un essay à finir pour lundi matin, c'est un peu chiant, on dirait qu'on ne s'en sortira jamais, mais en même temps, si, c'est le dernier. Après ça, mémoire, mémoire, mémoire. Ca va faire du bien, je te dis que ça !

Pour l'instant, je passe pas mal de temps avec Leïla et Julie, on s'éclate quand même vachement ensemble, et même que si elles zétaient pas là, je pense que je deviendrais complètement folle. Entre la Polonaise craquée qui me laisse encore des mots (sur le frigo, cette fois !), mais à qui j'ai cette fois laissé une réponse incendiaire sur sa porte de chambre (et depuis je n'en ai plus entendu parler...), le Chinois qui s'éclate à appeler le propriétaire pour se plaindre du bruit que font les voisins (du coup hier soir j'avais en fond sonore en prenant ma douche Manuel et Lapo qui s'engueulaient avec lui sur le palier pour lui faire comprendre que ça ne servait pas à grand chose d'appeler le proprio pour dire ça, et que si il avait un problème il venait le régler directement...)... Et je ne sais plus si je l'ai déjà raconté ou pas, mais le Chinois s'est aussi plaint (toujours auprès du propriétaire) que JE faisais trop de bruit le soir quand je dînais, parce que je dînais avec des amis dans le salon. Faut savoir qu'on parle de cuisiner et dîner dans le salon (qui sert également de salle à manger, n'est-ce pas...) à des sept ou huit heures, heures normales pour dîner donc, et aussi ENDROIT normal pour dîner (ce n'est quand même pas parce que tous mes colocataires dînent dans leur chambre (ça doit être sympa les odeurs...) que je dois faire pareil, a fortiori quand j'ai des amis. Du coup je continue à faire comme je veux, et si il recommence ses gamineries, je lui expliquerai que libre à lui de payer un salon pour peanuts, moi je le paie autant qu'eux, alors je m'en sers, et parler et rire en dînant avec des amis, c'est normal.

Heureusement y'a les voisins, aussi... Du coup avec Julie et Leïla, on émigre souvent après le dîner. Comme ça elles fument leur clope au chaud (au lieu de la fumer dehors) avant de repartir et moi je me détends avant de me renfermer dans ma chambre, au milieu de cinglés un poil hostiles. Je kiffe ma vie à la maison en ce moment. Je dis "à la maison" parce que le reste va plutôt bien : les cours, les amis, le reste... Je ne vais pas me plaindre, il y en a qui rompent, qui sont malades (moi aussi, remarque, mais c'est plus... mental, quoi, c'est d'naissance, on n'y peut pas grand chose...)...

Bref, je vais arrêter là cette note sans queue ni tête, parce que bon, j'ai la vaisselle à faire et un essay à finir, comme je l'ai déjà dit. C'est le bordel dans ma chambre, y'a des piles de livres (ouverts pour certains) partout, faut que je fasse le tri de ce qui est à rendre aux bibliothèques...

Ah oui, quand même, hier c'était soirée Hippy hippy shake (hippie, donc) à l'union et on y est TOUS allés. C'était trop top. Et les filles ont encore dormi avec moi, et elles ont oublié leur déodorant ce matin....