Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 16 avril 2008

275 - La Schtroumpfette a le nez dans les archives...

Bonjour bonjour !!!

En pas-direct de la Senate House ou je redige cette note pour ne pas vous laisser seuls cette semaine au milieu de toutes mes (deux) notes sponsorisees...

Je viens de farfouiller de l'archive, c'etait sympa... poussiereux, mais bien. J'ai demande des reproductions de deux d'entre elle (juste une petite dizaine de pages en tout, pas la totalite des livres, s'etes fous !!), pas trop quand meme, c'est un peu cher... Mais je n'ai pas trop le choix, puisqu'on ne peut pas photocopier soi-meme et que j'en ai besoin pour mettre dans mes annexes... Heureusement, les bibliothecaires sont sympas, et elles m'ont dit que EEBO (Early English Books Online) marchait de partout dans la Senate House (trop d'la balle !!). Ce qui est bien. Parce que du coup j'ai pu recuperer plusieurs sources imprimees qui me seront bien utiles. Et ca, ca fait plaisir. Oui oui.

En ce moment tout va bien, mais je n'ai pas Internet de facon sure, certaine et reguliere (en gros le seul moment ou ca marche vraiment c'est quand je suis a la Library), donc c'est un peu dur pour suivre les blogs de tout le monde, mais je me rattraperai le week-end prochain, je pense.

Sinon, tout va bien. Je vais bien, a part quelques cauchemars (qu'on se demande bien d'ou qu'ils viennent, ceux-la...) qui ressurgissent, je suis un peu (beaucoup) chouchoutee, meme que demain (donc ce soir pour vous, faut suivre...) je dine au restaurant pour... quoi, d'ailleurs, feter ca ?? mais feter quoi ? on ne fete pas un depart... Bref. Je m'amuse, je rigole, tout en travaillant (l'ambiance, ca compte quand meme vachement), et j'ai envoye mes premieres ebauches a mon directeur de recherche. La, a l'heure ou je vous parle, j'ai encore quatre livres a feuilleter avant de rentrer.

J'ai des envies de m'attarder ici (a Londres en general, pas dans la library, non plus...), allez savoir, peut-etre que ca se fera... Un jour ca parle de partir a Milan, a Barcelone, un autre de rester a Londres tout l'ete... Il y a des moments, comme ca, on devient nostalgique de quelaue chose qui n'a pas encore connu sa fin. Mais en meme temps, ca n'est pas si facile de connaitre la date de fin. Bref. On devient larmoyant, la, ca ne me plait pas trop.

Or donc ! Je vais aller jeter mon oeil sur mes quatres bouquins, la... et aller acheter des grissins pour manger avec le houmous (mais vous ne le saurez que demain...)

Les commentaires sont fermés.