Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 28 avril 2008

286 - Apres Flash Gordon, le Flashphone !

 

Yes.digitrad.com

Bon. Il y a pas longtemps je vous causais téléphone. Comme je suis sympa, ben je vais encore vous donner de bons conseils. V-là-t’y pas qu’on m’informe d’une nouveauté, le FLASHPHONE (oui mesdames, oui messieurs). Vous trouverez ca sur, que c’est très bien cette histoire, et je m’en vais te dire pourquoi. Toi tu avais l’habitude, surtout quand tu partais en stage à l’étranger, de partir avec ton Skype sous le bras. Eh bien avec Digitrad, ce qui est bien, c’est que tu n’as rien à installer, tu téléphones directement du site internet. Faut avoir la connexion, donc, tu me diras. Oui mais avec Skype ou autres aussi, l’installation du logiciel n’empêche pas d’avoir besoin de la connexion et la en plus tu gagnes du temps, puisque tu n’as rien d’autre à faire que de te connecter au site (et téléphoner, accessoirement).
 
Digitrad propose un forfait d'appels illimités vers les portables français pour 59 euros. numéro multimédia 
Yespeuvent rechercher grâce à un annuaire les autres utilisateurs du service. Ainsi, il devient possible d’appeler directement le numéro de ses amis depuis son téléphone ou depuis la page web. 

 

A ce stade, j’en vois arriver pour me dire que Digitrad existait déjà. Certes, mais ils ont actualise leur site (c’est donc une nouvelle version qui permet de faire plus de trucs). Dans sa nouvelle version, les utilisateurs d’un numéro multimédia peuvent rechercher grâce à un annuaire les autres utilisateurs du service. Ainsi, il devient possible d’appeler directement le numéro de ses amis depuis son téléphone ou depuis la page web.

 
Combien ca coute ? Très bonne question, mon enfant.
  • La personne qui appelle paie le coût d’une communication locale ou téléphone gratuitement si elle appelle depuis la page web.
  • Le coût du renvoi d’appel vers les mobiles est soit intégré au forfait d’appel illimité, soit pour l’instant sponsorisé par Digitrad et bientôt par un annonceur avec un message sonore lors de la réception de l’appel.
Maintenant comme tu es grand, je te laisse visiter le site tout seul comme un grand, mais franchement, ca vaut le coup. Et si tu as encore besoin d’être convaincu, tu peux regarder cette vidéo.
Yes
 

 

285 - Des instruments de musique pas chers plein l’Internet.

Pour une trouvaille, ça c’est une trouvaille : je vais pouvoir faire ma Marilyn comme dans Some like it hot !!

 

J’ai débarqué sur Total Music, le temple des instruments de musique, ou on en trouve plein de supers pas chers. Moi j’ai fait mon choix : un joli ukulélé !

 

Mais bon on peut aussi ne pas être aussi excentrique que moi et s’en sortir simplement avec une Guitare Classique, un Harmonica ou encore un Piano numérique. En fait il y a de tout, et mieux encore : des cours en live pour les autodidactes !

 

 

 

Total Music était déjà depuis 2006 plus grand magasin de musique de Paris (1200 m²) en plein centre de la capitale au M° Châtelet, ils ouvrent maintenant leur site Internet, le plus grand site web dédié à l'équipement musical en France. On y trouve de tout sur ce site (a vous d’en juger) :
 
  • Des vidéos de groupes qui sont en live dans leur boutique tous les samedis matins
  • Les tests en vidéo des produits (d'ailleurs n'hésitez pas à vous exprimer et à donner votre avis
  • Objectif sur les produits testés)
  • Des cours en live
  • Un service après vente en vidéo
Personnellement, j’avoue être novice dans l’achat d’instrument, vu que je n’ai jamais touché que le piano, mais j’ai toujours été tentée par la guitare (ils proposent des sets "Ma première guitare sèche"), et le petit ukulélé de Marilyn m’a toujours bien fait rigoler (la flasque cachée sous ses jupons aussi, d’ailleurs, mais j’ai bien cherché, apparemment le site ne fait pas – mais c’est probablement le seul truc en rapport avec la musique qu’ils ne font pas !).
 
Débutant ou musicien confirmé, vous trouverez forcement votre bonheur sur www.total-music.fr, a fortiori si je vous fais un cadeau d’ami : le code de réduction totalmusic3 vous offrira une remise de 5% sur les instruments (et il est valable jusqu’au 30/06/08).
 
Allez, je m’en vais rêvasser devant les ukulélés, moi (vous me connaissez, rêvasser j’aime bien ca…) !
 

 Total Music

Article sponsorisé

samedi, 26 avril 2008

284 - Le ballet !!

Or donc, jeudi 24 avril je suis allée avec Ezra au ballet. Je vous colle le programme de suite, comme ça c’est fait et on n’en parle plus :

Serenade, de Pyotr Il’yich Tchaïkovski, chorégraphie de George Balanchine, avec, entre autres, Sarah Lamb, Alexandra Ansanelli, Isabel McMeekan, David Makhateli et Valeri Hristov (bien sur que je ne vous donne que les plus importants, j’ai pas que ça à faire, non plus, de tout recopier !! Mais si quelqu’un souhaite plus de détails, qu’il n’hésite pas à demander).

Then, Rushes, Fragments of a Lost Story, sur une musique de Sergey Prokofiev, arrangé et élaboré par Michael Berkeley (oui, comme l’hôtel, c’est marrant, non ?), interprété par Leanne Benjamin, Tamara Rojo et Thomas Whitehead (entre autres, toujours).

Enfin, Homage to the Queen, musique de Malcom Arnold (vous inquiétez donc pas, moi non plus je n’avais jamais entendu parler de lui), avec plein de gens pour gérer les plusieurs chorégraphies et plein plein de danseurs comme vous pourrez le comprendre plus bas.

Les présentations terminées, voici mon humble avis sur cette représentations (ça a déchiré sa mère grave sa race !! – hum hum, pardon).

Je ne redirai pas que Tchaïkovski est un de mes deux compositeurs préférés (celui ou celle qui arrive à me ressortir le nom de l’autre, je l’aime, tout simplement, parce que je vous connais, je suis sûre que personne n’a la réponse, vous ne m’écoutez jamais, je ne vous aime pas). Ah bon c’est fait je l’ai dit ? Bref. Il s’agissait ici, pour la petite histoire de la 76e performance du Royal Ballet a la Royal Opera House (l’endroit où on était, donc). C’était très très bien, une fantastique mise en bouche, n’est-ce pas, mais un détail m’a chiffonnée : obviously il y avait deux ou trois danseuses, peut-être, dont le niveau était moins bon que celui du reste de la troupe. Le problème c’est que cela se voyait vraiment. Sinon rien à redire, les robes étaient très jolies (faut bien être un peu girly, quand même) et les danseuses nous ont embarquées sans aucune difficulté dans le rêve (il faut dire que les jeux de lumière, parfaits, les ont bien aidées). Et à ceux qui sont des imbéciles et qui disent parfois que les danseurs ne sont pas virils, que les collants ça leur donne l’air de débiles, eh bien moi je réponds que Robin des Bois devait être vachement sexy (on sait déjà que je vénère littéralement les jambes des rugbymen, eh bien croyez-moi, celles des danseurs n’ont rien à leur envier).

Avec Rushes, …, j’ai tout simplement été bluffée. Moi qui ne supporte pas la modernité quand il s’agit d’art, eh bien je me suis fait avoir par la présentation fantastique qu’il nous a été donné de voir, les jeux de lumière et de rideaux époustouflants, etc. Il y avait (pour faire simple) trois niveaux sur la scène, en profondeur, pas en hauteur, défini par des rideaux de fils. Il y avait donc trois niveaux lumineux, et souvent deux ou trois niveaux également dans la danse. Le troisième plan valait toujours le premier, et on sentait bien qu’on loupait des trucs dans le fond quand on se fixait sur l’avant, et vice-versa. Un peu frustrant, comme sensation, et donnant l’envie d’y retourner deux ou trois fois pour mieux regarder chacune des chorégraphies, mais l’ensemble était tout bonnement emballant. Et encore une fois, pour ceux qui disent des danseurs que blablabla, cette fois, les danseurs étaient en pantalon et petit pull, et ils n’en étaient que plus sexys (on voyait quand même bien les muscles de la cuisse – je sais de quoi je parle j’y étais). C’est comme ca et puis c’est tout.

Et pour finir, le final était mignonnet. Oui, (Rodriguez, etc.), mignonnet. La musique était bien, mais sans plus, loin d’être exceptionnelle. Et les danseurs étaient bons, mais les chorégraphies n’avaient rien de bien innovant. Certains mouvements, cependant, étaient bien pensés. Les chorégraphes avaient organisé une procession des quatre éléments (dans cet ordre : Terre, Eau, Feu, Air) puis une apothéose. La Terre, donc, en premier lieu. Eh bien si le but était de nous faire croire que la vraie reine et le vrai prince Consort sont encore capable de faire ce que leurs homologues sur scène faisaient (particulièrement l’espèce de porté au cours duquel l’entrejambe de la reine se retrouvait sur la figure du Consort… no comment), moi je tiens à dire que je n’y ai pas cru une seconde. Mais c’était très flatteur pour eux, en tous cas (on n’aurait pas pense que la reine était such a little dévergondée !). J’ai bien aimé les mouvements de l’eau, bien pensés à mon sens. Et ma deuxième chorégraphie préférée sur les cinq (je ne compte pas l’introduction, « présentant » les quatre éléments). Le feu était très bien représente, avec, en plus de la reine, du consort et des suivants que l’on retrouvait dans les trois autres chorégraphies des éléments, un Spirit of Fire qui a mon sens a vole la vedette a la reine (et pas qu’à mon sens, d’ailleurs, si j’en crois les applaudissements finaux) avec ses mouvements saccadés et fluides à la fois (oui, c’est possible) ; on croyait vraiment voir s’agiter une belle flamme devant nos yeux. Enfin, l’Air… Alors l’Air, c’était amusant. Pour nous faire bien comprendre que les danseurs faisaient l’Air, on leur a fait agiter leurs petits doigts. Très représentatif, en effet… Et puis alors cette reine, d’une légèreté… presque inexistante ! Une fois encore c’est un homme qui lui a volé la vedette, son consort, donc (dommage quand il s’agit d’un hommage à la reine, tout de même…), qui, lui, virevoltait comme un petit oisillon (oui, j’exagère un poil, c’est pour bien montrer que lui je l’ai bien aimé). Et enfin, le final… L’Apothéose, n’est-ce pas… J’ai bien ricané doucement tout à la fin quand tous les danseurs pêle-mêle se sont agenouillés devant le blason de la famille royale, portant bien entendu la devise bien connue (« Dieu est mon droit », bande d’ignares !). Voir toute une troupe de danseurs du Ballet Royal à genoux devant quatre mots de français, j’avoue que ca m’a éclatée et mise de bonne humeur pour la fin de la soirée (non, il ne m’en faut pas beaucoup, et alors ??).

Donc, comme chacun aura compris, j’ai aimé et c’est de bonne humeur que je me suis fait entraîner au restaurant ensuite. On a passé une très bonne soirée, on a bien rigolé, et franchement, je recommencerais bien à la première occasion !

N.B. : Quelque chose manquait tout de même a cette soirée pour qu’elle soit parfaite à mon sens : la présence de ma sœur, qui n’avait pas aimé l’opéra, mais qui aurait adoré ce que j’ai vu jeudi soir, j’en suis sûre ! Daf, quand que tu viens à Londres que je t’emmène ???

jeudi, 24 avril 2008

283 - Ca continue...

Bon, chaque jour voit ses nouvelles pages ecrites (c'est beau, mais tout ce que je veux dire c'est que l'hotel ou je reside momentanement ne m'empeche pas de travailler, au contraire !). Y'a pas a dire, comme dirait Cynthia, meilleur est le lit, plus reparateur est le sommeil. Je dors 7 heures par nuit, et je continue a me lever a 10h, 10h30. Meme qu'en parlant de reveil, j'en ai une bonne a vous raconter : hier matin, le telephone sonne vers 10h15. Le reveil avait sonne un quart d'heure plus tot, on emergeait gentiment avec Cynthia. Je reponds (le telephone est de mon cote du lit), et j'entends "Good morning !". Moi, la tete dans l'c*l, je reponds, comme une nouille "Thank you !" Je trouvais ca super sympa de m'appeler pour me souhaiter une bonne journee, mais of course c'est a Cynthia qu'Eli (de l'autre cote du fil, donc) voulait parler.

Mais bon, Eli, le frere d'Ezra, et donc aussi le fils de "l'historien-cartographe" dont je vous parlais hier, on l'a vu, avec son frere, d'ailleurs, et une autre amie de Cynthia, Stephanie, le soir meme pour prendre un verre. Et quand on a compris mutuellement que c'etait lui que j'avais eu au telephone le matin meme, et que c'etait moi qui avait repondu "thank you" a son "good morning", on a bien rigole. Et moi, toujours en rigolant, je lui ai dit que maintenant il allait falloir m'appeler tous les matins, parce qu'il ne me fallait pas plus d'une fois pour m'habituer, et que ca me mettrait de bonne humeur qu'il m'appelle le lendemain aussi.

Eh bien figurez-vous qu'a 10h05 ce matin Eli A appele. Moi, bien reveillee, comme il se doit (le reveil n'avait sonne que cinq minutes plus tot, c'est dire...), j'ai beaucoup rigole, on s'est mutuellement souhaite une tres bonne journee, et on a raccroche. J'ai dit a Cynthia que ses amis etaient vachement marrants, et je me suis levee de tres bonne humeur. En plus hier soir en me couchant j'avais encore des idees pour rediger aujourd'hui, donc...a

mercredi, 23 avril 2008

282 - Quand la Schtroumpfette se paie des vacances de luxe...

Alors voila, il m'arrive un truc de fou, il faut que je vous dise :

Cynthia est arrivee a Londres pour voir une amie a elle, une princesse saoudienne, qui l'invite ici pendant une semaine. Donc Cynthia arrive a Londres, evidemment je lui dis que je suis overbookee en ce moment, mais qu'il est hors de question qu'elle reparte sans que je l'ai vue et qu'on ait au moins pris un cafe.

Je vous epargne les details, venons-en au fait. J'ai fini par debarquer au Berkeley hotel hier soir, apres avoir fini de rediger 4 pages de mon memoire, a peu pres, et je me suis mise (apres un leger craquage une fois dans la chambre, je l'avoue, fatalement, invitee par une princesse dans un hotel **** - la princesse a dit que je pouvais rester autant que je voulais, enfin jusqu'a dimanche quand ils repartiront tous, of course - faut pas deconner, quoi...) a lire des articles tranquillement en attendant que Cynthia rentre. Elles sont arrivees toutes les deux (Cynthia et la princesse, donc - non je ne peux pas dire son nom, elle veut pas se faire reperer, on m'a dit de pas repeter son nom, je suis gentille, j'obeis) et je dois vous avouer que la princesse en question, qui a mon age, est tres sympa.

On s'est couchee gentiment, je me suis levee a 10h ce matin, apres le petit-dejeuner on s'est preparee tranquillement, on est allee se promener avec Cynthia, Westminster et Trafalgar Square, puis petite marche encore jusqu'a Tottenham Court Road, apres avoir recupere en cours de route un ami de Cynthia, qui se trouve etre, accessoirement, le fils d'un historien-cartoghraphe assez plutot connu, dont Cynthia m'a donne l'email apres l'avoir prevenu que j'allais le contacter (et je m'en vais de ce pas lui envoyer un mail des que j'en aurai fini avec vous), si c'est pas beau, ca, si ca se trouve mes problemes debiles de fonds de cartes vont etre resolus !!

Bref, arrives la, on a allume un cierge chacune, avec Cynthia, dans St. George Church, elle pour son oncle, moi pour un peu tout le monde. Et puis je les ai quittes, les deux fousfous, pour venir a la library (comme quoi je suis vachement consciencieuse, quand meme...). Je repars des que j'ai fini pour rediger mes 5 pages quotidiennes obligatoires (j'ai compte, si je veux en venir a bout, je n'ai pas le choix).

Si tout se deroule comme prevu, demain je travaille toute la journee et je m'inscris a la British Library avant d'aller a l'opera (je sais pas ce que je vais voir, me demandez pas, tout ce que je sais c'est que ca va etre bien et que ca en va me couter que £10) a 7.30 et apres retour a l'hotel pour faire dodo. Le lendemain, Oxford (ou samedi, je sais pas encore - faut que je checke les horaires de la library sur le net). Et dimanche, Egham.

Ca m'a fait du bien, ce break, quand meme... Y'a pas a dire, rester enferme comme ca, c'est pas une solution...

mardi, 22 avril 2008

281 – Du cannabis pour la pleine Lune. *

L’autre jour, pour la modeste somme de £4,99, je me suis offert une belle carte Mikelin de The WORLD (ben oui, personne me fait des cadeaux, alors je me gâte moi-même). Et puis alors j’ai surligné tous les endroits où je suis allée. Ça fait envie de voir du pays, je vous dis que ça. Parce que face à des gens j’ai l’air d’avoir vu plein de trucs (et encore ça dépend des gens, hein…), face au planisphère, un peu moins, fatalement.

Et alors là, pendant que mon bouillon de légumes (deux carottes, trois feuilles de choux, un demi navet, un demi rutabaga, une pomme de terre, une courgette, cinq champignons, un oignon, un litre d’eau, un bouillon-cube – ça c’est pour apprendre al Padre à dire qu’il s’en fiche de mon bouillon, tu vois papa, si tu lis ce message ça t’apprendra à pas vouloir t’intéresser aux détails de mes dîners, bien fait, niark niark niark**) bouillonne, je regarde les pays, et je vois qu’en Inde ils ont mis un petit triangle pour le Taj Mahal, alors qu’à Paris ils n’ont pas mis la Statue de la Liberté, ni la Tour d’Eiffel à New York.***

Et puis vous êtes sûrement tous au courant, mais quand il fait très très froid l’hiver, on peut traverser le détroit de Béring à pied parce que c’est tout gelé. A vue de nez, ça fait à peu près comme Paris-Tours, donc dans les 300 km (à vue de nez, et le mien, en plus, alors venez pas m’enquiquiner pour des chipoteries). Donc ça doit pouvoir se faire à pied, facile. Une dizaine de jours (OK, il fait froid, alors peut-être plutôt douze ou treize, mais est-ce qu’il vous est venu à l’idée que quand il fait froid ça réchauffe de marcher et que bon aussi quand il fait froid, accessoirement, ben on n’a pas forcément envie de s’éterniser, mais plutôt d’arriver de l’autre côté du détroit, donc en Russie***** - vous croyez qu’il y a des palaces à Uelen ?*******) et hop on arrive là-bas.

Du coup je me suis dit (pas bête la gamine !! tiens, qu’est-ce que tu crois ?), que si on pouvait marcher sur le détroit de Béring quand il fait très très froid, on devait pouvoir probablement aussi marcher à d’autres endroits quand il fait très très froid, a fortiori si ces endroits se trouvent un peu plus au nord que le fameux détroit.

Ni une, ni deux, hop hop hop (le sac Bob l’Eponge !) ! j’ai remis les ptits doigt sur le planisphère et j’ai trifouillé jusqu’à trouver l’endroit parfait (tu me connais, quand il s’agit d’explorer, je suis toujours partante !). ******** Eh bien à mon sens, on doit pouvoir aisément se rendre tout au nord (en bus, hein, par exemple) de la Péninsule de Boothia, ou de celle de Melville. Au choix. Donc là, forcément, on a deux solutions :

La première : au bout de la péninsule de Boothia, on traverse l’eau à pied jusqu’à Somerset Island (oui, bon, la carte est en anglais, hein, je vais pas tout traduire non plus, et puis c’est au Canada, alors hein, bon !), y’a pas trois millimètres, et en plus y’a une micro-island entre les deux.

La deuxième : au bout de la péninsule de Melville, on traverse l’eau à pied jusqu’à Baffin Island gauche toute ! bâbord toute ! en prenant soin de marcher vers l’ouest afin de traverser de cette grande île la péninsule de Brodeur.

Arrivé là (ou là, donc, au choix), on se trouve face au Lancaster Sound, qu’on traversera donc à pied, toujours. Pour arriver sur Devon Island, qu’on peut à son tour quitter (toujours à pied, je vous surveille !) pour le Jones Sound, soit en plein milieu, soit en partant de la pointe totalement à l’est de Devon Island pour passer sur la micro-île (un peu plus grande que la micro-île de tout à l’heure) qui est entre Devon et Ellesmere Island.

Alors arrivé sur Ellesmere Island, on a deux solutions : soit on déprime en se demandant ce qu’on fait là, et pourquoi j’ai pas plutôt traversé l’Inde, ça au moins c’est intéressant – oui mais l’Inde, les Européens la traversent depuis (AU MOINS) le XVIIe siècle, je sais de quoi je parle, je te rappelle que je fais mon mémoire sur un des tarés en question - ; soit on songe à rentrer après avoir pris quelques photos (y doit y avoir de la belle aurore boréale là-bas, à mon avis, donc prévoyez en fonction avant de partir, ça serait couillon d’avoir à rester trois mois pour voir ça, ou pire, de le rater parce que vous n’avez que cinq semaines de congés payés par an et que vous les avez toutes prises pour effectuer ce voyage, mais mince vous zavez pas compté les jours de marche à pied avant de partir pour que ça colle avec l’aurore boréale et du coup vous zavez pas posé les semaines au bon moment).

Quand on y pense, y’a en fait une troisième solution : continuer sur la droite vers l’est et filer (à pied, toujours) au Groenland. Dans la mesure où on arriverait à pied, je doute qu’il soit aisé pour les douanes de nous chopper. Auquel cas on appréciera d’avoir trimballé au nez des douanes un gros sachet de beuh pour se le fumer en regardant l’aurore boréale précédemment évoquée.

Voilà, voilà, pas la peine de me remercier, ça me fait plaisir…

 

* Référence culturelle : alors, au choix les camélias de machine, là, ou « Des fleurs pour Salinger » (c’est à ça que je pensais, en fait, j’avoue – et le premier qui me demande le rapport je le bute m’en fiche, je suis bien au-dessus de ça).

** Mais pourquoi les autres aussi doivent subir cette énumération ? Parce que.

*** Je me livre à vous avec mes mots exacts quand j’ai pointé tous les pays de mon petit doigt potelé il n’y a pas cinq minutes. ****

**** Bien sûr que c’est une histoire, vraie, qu’est-ce que vous croyez ??

***** Pourquoi pas dans l’autre sens ? Eh bien parce qu’à mon sens, mieux vaut quitter les Etats-Unis qu’y rentrer, c’est tout. ******

****** Exception faite de New York, of course, Niouillorque je valide à donf.

******* Bande d’ignares.

********(Après dégustation mon bouillon est délicieux.)

lundi, 21 avril 2008

280 - Acheter le véhicule de mes rêves sur Paru-Vendu ?

c'est la voiture de mes rêves.

 

Eh oui, ca m'arrive, parfois, de feuilleter les petites annonces de voitures à la recherche d'Austin Minis pas trop chères et en bon état. Et après je rêvasse devant les photos, en me disant que je pourrais bientôt en avoir une. Même que quand je suis arrivée a Londres, je me suis dit que je kifferais bien (ma race) d'en avoir une avec le volant à droite. Comme ca, pour le fun. Evidemment ça ne s'est pas fait. En plus, vu le prix des assurances ici, tout le monde m'a dit que je ferais mieux d'apporter une voiture provenant de France, si j'en voulais vraiment une. "Oui mais en France on n'en trouve pas avec le volant à droite", ai-je dit. Allez savoir pourquoi, je n'ai ému personne.

Bref.

Je disais que je feuilletais parfois les petites annonces. Sauf qu'en Angleterre, ils me déposent rarement dans ma boite-a-courrier des annonces de France. Alors en tapotant sur Google, j'ai fini par tomber sur Paru-Vendu (oui, forcement, sur un ordinateur anglais avec Google en Anglais, les résultats français ont mis plus de temps à arriver - foutus Anglais !). Et là, j'ai vu bien plus d'annonces de ventes de Minis que dans n'importe quel journal de petites annonces. Ce qui est pour moi un critère très important. S’il n’y a pas assez de Minis, c'est que les lecteurs sont des gueux, et ils vendent de la merdasse. La y'avait plein de minis. "Trop la fête !", ai-je pensé.

Alors voilà, il faut aller faire un tour là-bas, sur Paru-Vendu, parce que c'est bien pour acheter (ou même juste rêvasser devant) des voitures. Mais pas que : il y a aussi des motos, des scooters, des Quads, des caravanes (baaah), des accessoires, des trucs pour le nautisme...

Et avec en moyenne plus de 5,9 millions de visites mensuelles, 90 millions de pages vues par mois (Source : Xiti, certifiée OJD), 8 grands univers et 700.000 annonces chaque semaine... ParuVendu.fr propose la plus large base d'offres, actualisée tous les jours, couvrant toutes les régions françaises. (ça, j'avoue, c'est eux qui le disent, faudrait voir a pas me demander de vérifier, hein, je suis trop gourde pour ca...)

Et alors oui, juste un dernier truc que j'ai vu que c'était super bien : L’alerte email , que c'est un truc que tu donnes ton adresse email et qu'on te prévient des trucs qui changent dans les annonces que t'as sélectionné (en gros on te dit, entre autre, que la voiture de tes rêves est vendue, trop tard pour toi, t'avais qu'à pas passer autant de temps à rêvasser, mais t'avais qu'à économiser).

Donc s'il-te-plait, lecteur, va sur Paru-Vendu et achète moi une voiture de mes rêves... (Je te le revaudrais bien ! même que je ferais plein de notes en couleurs) *

* Bien-sûr, si l'idée saugrenue de m'offrir une voiture venait réellement a l'esprit de quelqu'un, je me ferais une joie de fournir mon adresse email pour la livraison ici en Angleterre !

PS : Of course, le site ne marche pas que pour la  Vente aux particuliers , hein, on peut aussi vendre un véhicule (et puis bon je ne vais pas tout vous mâcher le travail, non plus...)

Vente aux particuliers

 

Article sponsorisé

279

Je viens juste de finir de rediger 6 pages de mon memoire (dont deux particulierement tres fastidieuses (chiantes, quoi) qui sont le resultat des recoupages de quatre auteurs qui font le compte-rendu detaille (avec le nombre de jours et toutes les villes traversees) du voyage de Thomas Coryate a pied, de Constantinople a Surat ou il meurt (en 1617, donc 5 ans de voyages a pied condenses en 2 pages, je vous laisse imaginer... pour finir cette sous-partie, je n'ai "plus" qu'a creer une carte - quelqu'un sait comment m'aider ?).

Je vais dormir, la...

PS : il parait que mon pere s'est mis serieusement a la peinture, mais Daphne (qui est tres vilaine) n'a pas voulu prendre de phtoos pour me montrer !!

samedi, 19 avril 2008

278 - Les Français sont méchants… et autres joyeusetés.

Mais notre ambassadeur en Chine, lui, est à peu près gentil, alors ne vous en faites pas, on devrait s’en tirer.

Voici quelques commentaires suite à la lecture d’une interview que j’ai trouvée en lien dans un article du monde d’aujourd’hui traitant des manifestations chinoises devant les magasins Carrefour en Chine (je vous recopie les passages concernés par mes commentaires et bien sûr les soulignages sont de moi-même) :

1) As well as hailing her courage, Chinese have expressed outrage at the attack, which they believe was made possible with the connivance of the French authorities.

D’abord, la traduction :

En même temps qu’ils saluent son courage (celui de la porteuse de torche chinoise handicapée), les Chinois se sont déclarés outrés de cette attaque, dont ils croient qu’elle a été rendue possible grâce à la connivence des autorités françaises.

(Si un meilleur traducteur que moi passe par ici, il est bienvenu à proposer sa traduction)

Alors maintenant, mon commentaire : Je vais sûrement dire une grosse connerie (quoi que), mais a priori, oui, il se passe plein de choses en France dont les autorités sont au courant avant qu’elles n‘arrivent, et ils les laissent faire, en partie (je dis bien en partie) probablement (je dis bien probablement) parce qu’on est sensé (je…) (euh, la France, hein) être un pays démocratique, où les gens vivent en liberté de faire à peu près ce qu’ils veulent. Après tout si des gens veulent attaquer une flamme (qui n’est pas une personne, que je sache), en protestation à quelque chose, pourquoi pas ? Et visiblement, la gentille chinoise handicapée de 27 ans n’a pas grand chose, donc…

En plus, c’est pas pour dire, mais nous on n’a quand même pas besoin de demander la permission pour foutre le bordel. On le met, c’est tout. Après on va en garde à vue (parfois), on se fait taper sur les doigts (souvent), et les vieux nous traitent de terroristes et de délinquants (toujours, et ce « nous » est un « nous » général, je n’ai jamais participé à une manifestation). Mais pour autant que je sache, on ne demande pas la permission au gouvernement avant de faire une manifestation (à peine avant de faire la grève, alors c’est dire…).

2) He also said that French President Nicholas Sarkozy has not said he will boycott the Beijing Olympics. "He just said it hasn't been decided whether he will attend the opening ceremony There are many possibilities, and we hope it will move in a good direction," Ladsous said.

Là c’est juste pour faire remarquer qu’ils sont même pas foutus de recopier le nom d’un président correctement (et cela n’a rien à voir avec la politique).

3) Two Chinese artists have pulled out of an exhibition in France , local media reported on Friday.

Ouais ben tant mieux. Ils ne nous manqueront pas beaucoup, et de toute façon, j’ai jamais aimé l’art contemporain.

4) In Beijing, Qiang Ming, a graduate student at Renmin University of China, said what happened in Paris has changed his view of France .

He is one of the millions of educated young Chinese who started rethinking about Western values after the mess in Paris .

"I was shocked by the rudeness of many locals in Paris ," Qiang said.

"In my opinion, a boycott against a French retailer is more rational than the collective hysteria of the French media toward China ," he said.

Bien, bien, bien… Alors là, c’est le pompon. On est loin de ces « reportages » qui nous montraient des Brésiliens indignés après la victoire de l’équipe de France contre le Brésil durant le dernier Mondial (on en voyait pleurer et nous cracher à la figure en disant que de toute façon les Français sont des gens cruels qui n’aiment que faire souffrir tous les autres. Et surtout les Brésiliens. Surtout au foot (ça, c’est un rajout de moi, j’avoue)). Mais quand même. Que nous dit vraiment le témoignage de ce jeune Qiang Ming ?

D’abord, les Chinois aimaient la France ; ils ne l’aiment plus. Triste. Les Chinois sont choqués, mesdames et messieurs. Les Chinois, enfin, sont bien plus rationnels que nous, une pauvre bande d’hystériques (tout ça parce que le gouvernement chinois massacre les Tibétains et juste avant les exhibe à la télévision avec limite une écharpe de miss sur laquelle on verrait écrit « dangereux terroriste ». Oui, vraiment, quels chipoteurs, ces français…).

Eh beh…


Si vous n’en avez pas marre, je vais continuer avec d’autres articles, vite fait (bien fait).

Pour rester dans la veine chinoise, cet article nous annonce que l’exposition des soldats de terre cuite trouvés dans la tombe du premier empereur de Chine sont « enfin » arrivés à Paris. Super pour vous, donc. Pour moi, c’est juste une remarque un peu dégoûtée : j’ai loupé c’te fichue expo à Londres… Enfin, puisqu’elle reste jusqu’au 14 septembre à Paris, j’aurai le temps d’aller l’y voir (j’espère).

Ici on nous apprend qu’un rédacteur américain de versions anglaises des guides Lonely Planet a osé en rédiger plusieurs sans bouger de chez lui. Et qu’en Français, la « trahison » ne concernerait QUE le guide « Chili et Île de Pâques ». Ouais. « Que ». Sans tenir compte du fait que c’est un des pays qu’on veut visiter avec mes cousines durant l’été 2009 et notre tour en Amérique du Sud.

Enfin, je vous conseille vraiment la lecture de cet article parce que c’est édifiant. Je ne sais pas ce qu’il faut de plus pour convaincre tous les cons qui peuplent notre pays, et notre cher président en tête, que les Américains ne sont rien d’autres qu’une grosse bande de cons (comme les Chinois, mais eux c’est pire, c’est carrément tous des enc*lés avec une mentalité de merde – et je sais de quoi je parle) et que les Etats-Unis ne sont pas un exemple à suivre, et que leur président n’est pas quelqu’un avec qui il faut être ami. (Comment ça, je généralise ??)

Et pour finir gentiment, pour récompenser ceux qui sont allé jusqu’au bout de la lecture de cette note, quelques commentaires à l’interview dont je vous ai mis le lien au début de la note :

Chinese Media Power 2008-04-19 20:28
  Its plain and simple that its racism. They just do not want a race other than white to be a super power. In the case of Japan, though technologically strong, is seen as a lackey of the US (white man) cause they got bombed in WW2 and now kowtow to white men. Indians were previously colonized by white man, so they are now being manipulated by US as a buffer against Pakistan which is an ally of China . French is ultimately still a white country so they will still fear China 's rise cos its not white and cos the chinese are not like the indians - lackeys of white man. China should create its own media hegemony and dominate world news like BBC and CNN. Just because we don't interfere with other country's internal affairs doesn't mean they won't interfere with ours like the issue with Tibet . western countries do not apply the phrase "Do unto others what you want others to do unto you" to themselves. I think, when the time comes, China should colonized other countries like how the white man did and show white man how it is like to be humiliated.
Master 2008-04-19 20:25
  This is really scary. I have full understanding why people bocott carrefour and french products. But burning the french flag and vandalize french stores is just stupid, its just creates more anger in the world, is that what we want? And blame France as a country is the same stupidity what Jack Cafferty at CNN did when he said the chinese people are thugs and jugs. And also when I see posts in this chat it makes me frightened when people are generalising that it is the whole west are against China, it would be the same to say that China are Japanese. Its many countries in the west as in the east and all doesnt share the same opinion.

We want love peace and understading on our earth dont we? Violence is not a peacemaker.
sinomag 2008-04-19 20:25
  France and China are friend since 1964. What happened in paris is the act of a small group of persons. Both country must keep good relations as before. We don't forget that only france raise against war in iraq and was the first country to recognise china in 60's.
tonzheng 2008-04-19 20:22
  Down with Paris and Sakarzoy!!
Lion 2008-04-19 20:08
  The western countries are having war with the Islamic countries. They can't afford to have another enemy with a 1.3 billion people..they are just bluffing
Lion 2008-04-19 20:04
  Nick Sarkozy the playboy president can stay at home and watch the olympic on TV
Maverick 2008-04-19 20:00
  I felt really upset upon hearing the Pairs incident. In my impression the Frech people are always friendly, but this incident surely will leave some stain on that.
solvay 2008-04-19 18:27
  The france government and the mayor of Paris hurt my heart. I had a good impression of them but now I must rethink about my position. Some politician must realize that what he or she say delegates their countries. I believe that most people of france are good but sometimes they are cheated by some thugs who have evil thoughts and irremissible aims.
fuck france ! 2008-04-19 18:16
  french, cheaters! grasp every opportunity for something good to China ? who believe that? do not fool China and our Chinese people? we are so good to you and making trouble to our torch relay is something you are showing friendship to China ?

(Franchement, moi, ça me fait penser à un “Best of”, pas vous ? à croire qu’il n’y a que les « meilleurs » qui puissent laisser des commentaires…)

(Comment ça, il est trop long, mon article ??)

277

Ben voilà, voilà… J’avais écrit une jolie ptite note hier soir, et puis piouf ! elle a mystérieusement disparu au moment où j’ai cliqué sur « enregistrer ». Enfin pas si mystérieusement que ça, en fait : c’est parce que la connexion m’a encore lâchée…

Bref. Je disais que j’avais fait plein de trucs hier : réveil mis à 8h30, levée à 9h, petit-déjeuner, lecture des blogs, des mails, envois de mails, petit chattage avec une ou deux copines sur MSN… Á midi je commençais à travailler.

Plus tard, dans l’après-midi, j’ai filé à la Senate House Library rendre les livres que je venais de lire, photocopier un chapitre d’un de ces fameux livres, en prendre d’autres, les regarder vite fait, emprunter ceux qu’il me fallait vraiment, et enfin me faire jeter dehors à 18h33 parce que ça ferme à 18h30, mademoiselle, oui, oui, c’est bon, j’arrive !

Arrivée à l’appartement, j’ai résisté à Rome (la série, of course), et j’ai encore lu, lu, lu (et pris des notes) : les quatre premiers chapitres d’un livre délicieux de Clare Howard intitulé English Travellers of the Renaissance. Très intéressant, j’ai pris cinq pages de notes, je crois, c’est dire.

Et puis avant d’aller me coucher, j’ai écrit une petite nouvelle (de cinq pages), vite fait, comme ça… Elle me plaît bien, ma ptite nouvelle.

Au programme aujourd’hui, Renaissance self-fashioning deStephen Greenblatt, et le chapitre 6 sur Thomas Coryate de Early Travels in India, 1583-1619, de Sir William Foster. Plus la jolie Revue d’Histoire moderne et contemporaine (numéro 54-4 bis, sur « Histoire globale, histoires connectées : un changement d’échelle historiographique ? ») que mon frère Edouard m’a envoyée, merci beaucoup Edouard. Une fois que j’aurai lu tout ça, j’attaque mon introduction (donc ce soir ou demain) et probablement une ou deux parties pour lesquelles j’ai déjà des idées bien développées.

Bonne journée à tous !

PS : c’est cool, quand même, d’avoir des gens virtuels à qui causer, parce que bon, mes livres ils sont bien sympas, mais mois je pète un peu les plombs, là, à être toute seule sans personne à qui parler…

vendredi, 18 avril 2008

276 - Ah lala...

Eh ben voila... Toute seule, dans un studio a Londres, deux livres a aller chercher demain a la Senate House, et la Bodleian d'Oxford qui fait des manieres sous pretexte que ma lettre de recommandation ne leur est pas adressee directement... non mais je vous jure... Faut lire, rediger, et avoir fini tout ca avant le 15 mai parce qu'apres c'est les exams, deja, et puis bon, aussi... bref. Le 15 mai. Ben je m'y colle severe, alors. Et c'est intensif. Meme que ce matin j'ai eu une migraine. Comment se plomber une demie-journee en restant au lit (mais qu'est-ce que jepouvais faire d'autre...).

Je fais des reves etranges... pas des plus agreables, tristes et qui me rendent deja nostalgique alors que bon, j'ai encore un peu de temps devant moi...

mercredi, 16 avril 2008

275 - La Schtroumpfette a le nez dans les archives...

Bonjour bonjour !!!

En pas-direct de la Senate House ou je redige cette note pour ne pas vous laisser seuls cette semaine au milieu de toutes mes (deux) notes sponsorisees...

Je viens de farfouiller de l'archive, c'etait sympa... poussiereux, mais bien. J'ai demande des reproductions de deux d'entre elle (juste une petite dizaine de pages en tout, pas la totalite des livres, s'etes fous !!), pas trop quand meme, c'est un peu cher... Mais je n'ai pas trop le choix, puisqu'on ne peut pas photocopier soi-meme et que j'en ai besoin pour mettre dans mes annexes... Heureusement, les bibliothecaires sont sympas, et elles m'ont dit que EEBO (Early English Books Online) marchait de partout dans la Senate House (trop d'la balle !!). Ce qui est bien. Parce que du coup j'ai pu recuperer plusieurs sources imprimees qui me seront bien utiles. Et ca, ca fait plaisir. Oui oui.

En ce moment tout va bien, mais je n'ai pas Internet de facon sure, certaine et reguliere (en gros le seul moment ou ca marche vraiment c'est quand je suis a la Library), donc c'est un peu dur pour suivre les blogs de tout le monde, mais je me rattraperai le week-end prochain, je pense.

Sinon, tout va bien. Je vais bien, a part quelques cauchemars (qu'on se demande bien d'ou qu'ils viennent, ceux-la...) qui ressurgissent, je suis un peu (beaucoup) chouchoutee, meme que demain (donc ce soir pour vous, faut suivre...) je dine au restaurant pour... quoi, d'ailleurs, feter ca ?? mais feter quoi ? on ne fete pas un depart... Bref. Je m'amuse, je rigole, tout en travaillant (l'ambiance, ca compte quand meme vachement), et j'ai envoye mes premieres ebauches a mon directeur de recherche. La, a l'heure ou je vous parle, j'ai encore quatre livres a feuilleter avant de rentrer.

J'ai des envies de m'attarder ici (a Londres en general, pas dans la library, non plus...), allez savoir, peut-etre que ca se fera... Un jour ca parle de partir a Milan, a Barcelone, un autre de rester a Londres tout l'ete... Il y a des moments, comme ca, on devient nostalgique de quelaue chose qui n'a pas encore connu sa fin. Mais en meme temps, ca n'est pas si facile de connaitre la date de fin. Bref. On devient larmoyant, la, ca ne me plait pas trop.

Or donc ! Je vais aller jeter mon oeil sur mes quatres bouquins, la... et aller acheter des grissins pour manger avec le houmous (mais vous ne le saurez que demain...)

mardi, 15 avril 2008

274 - Aujourd'hui, parlons téléphone et forfait illimité mobile

disclaimer 

Tu vois pas qu'on me fait des offres à ne plus savoir qu'en faire ??!! Ben si. Aujourd'hui, je trouve des forfaits illimités vers les mobiles. AAAAAAAAAAAAAAAAhhhhhhhhhhhhhhhhhh, le bon vieux temps des forfaits illimités (qu'on arrivait quand même à dépasser avec mon frère, et pas qu'un peu, tu peux me croire, qu'est-ce qu'on a pu prendre, je te dis que ça !), les conversations la nuit à n'en plus finir (et mon père qui monte m'enguirlander à 3h du matin parce que ça va pas bien, non de parler aussi fort en plein milieu de la nuit ??)... Eh bien Yes.digitrad.com lance un nouveau forfait. Si tu veux téléphoner pour pas trop cher, voici donc un bon plan :

Yes.digitrad.com ouvre une nouvelle tranche de 100.000 numéros multimédias gratuits et propose un forfait d’appels illimités vers les mobiles à 59€/mois aux 1000 premiers inscrits. Depuis le 2 avril 2008, DIGITRAD propose aux abonnés de son service Yes la possibilité de souscrire à un forfait d’appels illimités vers tous les mobiles français 24h/24 et 7j/7. De son poste téléphonique l’abonné peut enfin appeler sans limite les mobiles français. Ce service s’adresse à tous les grands consommateurs d’appels vers les mobiles (les jeunes, les familles, les TPE, les indépendants).

Comment ça marche, vas-tu me demander inquiet ?

Concrètement c'est très simple:

  • Après avoir souscrit au service, tu enregistres ton numéro fixe dans l'interface YES ;
  • Lorsque tu veux appeler, tu composes ton numéro multimedia ;
  • Tu peux ensuite composer le numéro de ton interlocuteur, ou même un raccourci pour les numéros que tu appeles régulièrement.  

Ainsi pour la modique somme de 59€, tu peux appeler à volonté les mobiles!

Et ça vaut autant pour les particuliers que pour les entreprises. Evidemment, il faut faire vite, c'est comme toutes les offres, celle-ci est limitée, à 100.000 numéros multimédias gratuits.

Voilà comment toi, tes parents (bon argument pour changer de forfait !) ou tes enfants vous allez tous pouvoir faire des économies. Ne me dis pas merci, j'ai des bons plans, je les partage. ça me fait plaisir (si, si, vraiment...).

 
   

 

numéro gratuit
 
 
 
 
 

lundi, 14 avril 2008

273 - Mais pour partir en voyage... évidemment j'ai besoin d'argent...

disclaimer

En gros, je vous parlais de partir en voyage, eh bien parlons maintenant des choses utiles et nécessaires : les sous. Oui, je sais, c'est moche, un peu, mais bon surtout quand on est étudiant, et qu'on rêvasse de partir un peu partout, ça peut aider, en attendant de pouvoir prendre le temps de travailler. Le problème c'est que personnellement je ne vois pas bien la différence entre toutes les banques de prêt, surtout celles qu'on trouve sur Internet. Donc après une petite recherche, j'ai trouvé ça :

comparateur de crédit en ligne

QUOI-T'EST-CE ?? Un comparateur de crédit créé pour les Internautes (comme moi), qui compare tous les crédits de consommation proposés (par Cetelem, Sofinco, Cofidis …) et vous aide à choisir le meilleur en fonction de vos besoins (Auto-Moto, travaux, réserve d’argent, prêt personnel, et apparement bientôt d'autres thématiques !). Et alors un truc que je comprends sans doute à ma façon, c'est que Krédity.com est indépendant des organismes de crédit et des courtiers, ce qui signifie très probablement moins de frais pour le client, non ?

Finalement, si vous avez besoin d'argent, que vous envisagez d'opter pour un crédit en ligne, vous pouvez financer ce besoin après avoir simulé votre crédit et comparé toutes les offres en ligne !! Et ça, moi je dis que c'est bien, et surtout bien pratique.

Et ce qu'il y a de pratique, surtout, c'est leur site, il est clair, on y trouve facilement tout ce qu'on y cherche (à commencer par leur formulaire de demande et les contacts téléphones pour les adeptes de la causette), même que si c'est déjà trop facile, je vous mâche un peu le travail, comme d'habitude...) :

Remplissez le formulaire sur le site

Ou appelez

              0899 650 061        (*1.35€/appel puis 0.34€/min TTC
Lun-Ven : 10h à 18h)

 

Un seul Formulaire pour un maximum de résultat.

Un service simple, rapide, et gratuit.
Plus de 13 banques vous répondent en temps réel pour votre projet.

272 - Et voila que tout commence...

Oui, oui... Bon alors la premiere chose et la plus importante, c'est que j'ai definitivement comence mon memoire. Huit pages, quasiment, je suis toute emoustillee rien que de vous le dire. Ma bibliographie compte plus d'une trentaine d'ouvrage, j'ai commande huit manuscripts pour demain a la Senate House et j'ai envoye le mail a la Bodleian Library d'Oxford pour prendre rendez-vous pour la semaine prochaine.

Je pense plus que serieusement a partir a nouveau a l'etranger tres bientot, et pas qu'a Milan.

J'ai trouve un super moyen de financer mes billets d'avion : la pub sur mon blog. Qu'on ne crie pas au scandale, il s'agit de billets sponsorises, donc dans lesquels je dis ce qu'on me dit de dire, certes, mais le reste du temps (donc presque tout le temps, finalement) j'ecris ce que je veux et ca ne nuit en rien a ma liberte d'expression et j'espere bien que les gens continueront de me lire pour ma spontaneite et ma fraicheur (c'est vrai que question spontaneite, ces derniers temps, c'est ptet pas gagner, la fraicheur... mouais, on va pas trop en parler non plus, mais regardez je reprends du poil de la bete !! c'est-y pas beau, ca ???). Je dis ca parce que Cynthia s'inquietait pour moi, qu'elle ne s'inquiete plus, je devrais recevoir bientot mon premier cheque, et ca, ca fait plaisir (surtout que c'est le prix d'un billet pour Barcelone...).

Donc, au-dessus de ce billet, vous pouvez voir mon premier billet sponsorise, et demain, vous verrez le deuxieme s'afficher a 10h (les votres, de 10h, pas les miennes). Rien ne vous force a les lire, et bien entendu, j'essaierai de toujours mettre des notes personnelles plus ou moins en meme temps que les sponsorisees, histoires que vous ayiez toujours des trucs de moi vraiment a vous mettre sous la dent.

Pour l'heure, je vais surveiller mon bouillon de poulet et de legumes (meme qu'il y a un poivron dedans, OUI (Rodriguez, tu as le regard belliqueux !), UN POIVRON, j'ai bien dit un poivron, meme que je mage du poivron, maintenant, parfois, pas toujours, mais disons que oui. Et meme du CHorizo, aussi, mais pas comme ca, pas comme le saucisson, seulement si il est frit avec les pommes de terres et l'oignon pour la tortilla - meme que moi je sais les faire, les tortillas !!).

jeudi, 10 avril 2008

271

ça avance, c'est déjà ça...

Hier, à la Senate House Library, j'ai fouillé tout ce que je pouvais des State Papers à la recherche de toutes les notes possibles et imaginables pouvant impliquer Thomas Coryate. J'en ai récupéré quatre pages de notes (après avoir épluché six volumes de 550 à 900 pages). Eh oui, l'histoire, c'est l'éclate. 

Aujourd'hui, Chaudhuri, et un auteur qui porte un nom adorable (Jaroslav Krejci --> et encore j'ai pas mis les accents : un circonflexe à l'envers sur le "c" et un aigu sur le "i"). 

Sinon, je devrais faire plus attention aux offres de Ebuzzing, qui me proposent de demander 150€ par article, et qui m'envoient régulièrement des propositions (pour des assurances, ou plus récemment pour Sexy Avenue) qui tournent autour de 15 à 40€, en m'expliquant bien que de toute façon je peux en quelque sorte fixer mon prix). Gagner même 15€ en restant assise et en tapant un article vite fait, même pour Sexy Avenue, moi je dis, je prends, alors à partir de maintenant je me remets à lire mes mails plus régulièrement (et même que je vais sans doute réviser un peu ma ligne éditoriale pour la rendre plus intéressée... Après tout une de mes cousines va vivre à Milan à la fin du mois, et moi, après quelques mois en Angleterre, je commence à être à sec, alors...). 

16:29 Publié dans Blablabla | Lien permanent | Commentaires (0)

mardi, 08 avril 2008

270 - Ouh là là, ça fait longtemps...

Alors, en vrac, après avoir passé cinq jours en France pour Pâques, être revenue trois jours à Londres en transition, puis avoir passé une semaine en Espagne à Valladolid (d'où je suis allée faire des sauts de puce à Salamanque et Tordesillas), rentrée hier matin à Londres je commence ce matin la rédaction de mon mémoire, motivée à bloc par une semaine à en parler avec Azelma (l'amie de Tours partie en Erasmus à Valladolid cette année et qui m'accueillait). Pour le résumé du voyage, je reviendrai plus tard, parce que bon, là faut que je commence, quand même, ça sera l'objet d'une note. Programme pour aujourd'hui : relecture de toutes mes notes (et croyez-moi, il y en a un paquet), de mon plan (que j'ai déjà commencé à remettre à jour au vu des premières notes relues), et on attaque directement en vrac histoire de meubler les trous le plus vite possible. Je pense faire un espèce de foutoir au début histoire de bien avoir "de la matière" à discuter, puis tout mettre en forme. Au moins mon directeur de rechercher recevra d'ici trois semaines un "truc" quasi fini (du moins je l'espère, c'est comme ça que je vois les choses...).

Une pensée pour chacun de vous, à bientôt !

(Je vais essayer d'écrire plus régulièrement, je pense que mettre à l'écrit mes progrès me forcera à en faire, d'une part, et d'autre part me permettra de mieux réaliser le travail que j'ai accompli.)

11:12 Publié dans Blablabla | Lien permanent | Commentaires (0)