Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 03 mai 2008

288

Alors, apres la note un peu ole ole d'hier (mais qui va me rapporter une jolie somme, donc...), une vraie note, pour dire que ca va toujours, ca avance toujours, je stresse toujours, bref c'est la fete.

Hier je suis quand meme allee a un "ptit" concert (heureusement qu'on avait pris les tickets y'a un mois, c'etait blinde), les Skatalites, c'etait tout bonnement genial, si l'on excepte le fait qu'on etait un peu bouscule tout le temps par tous les gens qui n'avaient apparemment rien de mieux a faire que passer d'un bout a l'autre de la salle. Bien danse, bien saute, bien defoulee... ca fait du bien de faire un break.

Hier a Oxford j'ai failli payer £40 pour une photocopie d'une carte du 16e siecle en facsimile (c'est quand meme pas comme si c'etait l'original, hein...), mais au moment ou j'ai dit au monsieur que "zut, j'ai que des billets de £20, et la machine a charger les cartes de photocopies (la-bas les impressions et reproductions on les paie avec la carte de photocopie) n'accepte que les billets de £5 et £10...", il a fini par me dire de laisser tomber, ca leur ferait (je cite) "trop de grosses coupures (c'est-a-dire deux, hein...) au front desk"... N'importe quoi... Il se font vraiment de l'argent avec tout et n'importe quoi, hein... £20 une copie A3, franchement ! Enfin je n'avais pas le choix, j'avais besoin de cette caret, on en peut rien sortir de leur bibliotheque, et on a interdiction de photocopier ou photographier. Mais quand je pense que je finis avec deux feuilles A3 meme pas vraiment droites, je me dis que j'avais bien fait de prevoir le coup avec les billets de £20.

Bon, sur ce, je m'y remets, j'ai plein de pages a taper avant 17h !!

vendredi, 02 mai 2008

287 - Comment séduire le torero d'à côté en une soirée...

... en trois leçons (et avec l'aide de ): SexyAvenue


Leçon numéro 1 : Avoir l’air perdue (un peu, mais pas trop).

Prenons par exemple, le cas de Marielle, jeune brunette pimpante et sexy, mais qui n’a néanmoins toujours pas réussi à attirer le torero dans ses filets. Que pouvons-nous conseiller à Marielle en premier lieu ? De se perdre, parfaitement. Dans la rue du torero. A la porte duquel elle frappera, désespérée, et portant ça, de préférence :

 

Vous avez vu comment elle a l’air perdue, la blondinette, la ? Ben Marielle doit faire pareil.
Donc elle frappe à la porte du torero (ou elle sonne, c’est selon). Là, peut-être que le torero, absent (parce qu’il est studieux le torero, il est à la bibliothèque où il révise pour ses exams), ne lui ouvrira pas. Ce n’est bien grave, au contraire, un de ses colocataires ouvrira à Marielle qui aura alors tout le temps qu’elle voudra pour s’installer dans une pose lascive et décontractée à la fois, les cheveux tout fousfous, sur le canapé. (Non les colocs n’ont pas besoin de s’asseoir, ils auront bien compris qu’une affaire capitale est en train de se jouer sous leurs yeux ébahis, ils s’assiéront par terre et contempleront la belle.)

Du coup, quand le torero arrivera, il trouvera la douce Marielle a moitié endormie dans le canapé, certes (c’est un peu le problème des bibliothèques ouvertes 24/24h, hein…), mais avec juste à côté d’elle un ou deux accessoires qu’elle aura pris la peine d’apporter avec elle pour suivre notre Leçon numéro 2 : Donner des idées au torero.

Le torero n’est pas fute-fute, en effet, tout le monde le sait. Il faut donc suggérer au torero toutes les choses ludiques qu’il pourra faire avec Marielle. Et donc Marielle aura apporté ça, par exemple : 

 

Qu'elle aura trouve sur SexyAvenue. Et puis ça aussi : 

Ensuite Marielle, suivant notre Leçon numéro 3 : Laisser jouer l’imagination du torero, se laissera porter par ce dernier dans sa chambre, prête à lui laisser la porte ouverte à toutes les fenêtres de ses folies. Si le torero sait s’en sortir avec un gros taureau méchant, on peut penser qu’une petite Marielle de rien du tout ne devrait pas constituer un gros obstacle pour lui, et je pense que dès lors, la petite Marielle et son torero ne devraient pas passer un (voire plusieurs) mauvais moments…

 

Article sponsorisé