Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 18 juillet 2008

294 - Fuuuuuucccckkk !!!!!

Alors la meilleure de la semaine, ça a été quand hier j'ai ouvert ma boîte de réception (mailbox, pour les intimes) et que j'avais un mail. De gens de l'aéroport d'Heathrow. J'avais postulé, oui. Mère avait râlé, et m'avait dit que ça servait à quoi de postuler dans un endroit lointain (on y accède par le métro, même si c'est en toute dernière zone) pour lequel je devrais payer des transports en commun ?? Hein, franchement ?

(Parenthèse, n'est-ce pas, car à cela j'ai deux remarques à faire :

1) Comme si j'allais ne chercher que dans mon coin, ce qui ne serait pas réducteur, franchement...

2) C'est bien la même mère qui m'avait dit que si, au lieu de chercher un truc un peu spécifique, je postulais dans n'importe quelle boutique de bas-étage, au moins, j'aurais des rentrées d'argent.

Fin de la parenthèse.)

Bref, de toute façon, le mail, c'était pour m'informer que ma candidature n'avait pas été retenue, donc... ma mère devrait être heureuse (sauf que je ne peux pas vraiment l'en informer, puisqu'elle a décidé que je ne devais pas la rappeler tant que je n'aurais pas un job - oui oui...). Moi moins. Surtout que dans la soirée j'ai reçu un deuxième mail, exactement le même. Comme si un n'était pas suffisant et suffisamment  déprimant...

Là où ça devient même encore un peu plus drôle, c'est que j'ai passé la matinée sur Internet à chercher des propositions de jobs qui pourraient me convenir sur plusieurs sites de ce genre, et que je viens juste de recevoir un coup-de-fil d'une dame d'une des agences en question, qui m'a posé deux-trois questions, avant de me dire que "en fait non mais ça va pas être possible, parce qu'on cherche des gens pour faire carrière, pas des gens qui veulent repartir dans un an"... Ah bah oui, forcément, ça va moins le faire. Et comme j'ai rien compris au nom de l'agence, je ne sais pas combien des candidatures que j'ai posées ce matin ça invalide...

Tout va bien... tout tout tout va bien...

Mais Leïla arrive demain, et ce soir G. m'invite à un concert au Jazz Café. On va écouter Kokolo. Et des autres gens, aussi.  Et même que c'est pas grave qu'il m'ait prise par dépit parce qu'il n'a trouvé personneà qui revendre le ticket acheté par erreur pour un autre ami qui, finalement, ne pouvait pas aller au concert, mais que G. le savait pas parce qu'il ne lit pas tous ses messages avant d'acheter ses tickets. 

Les commentaires sont fermés.