Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 28 juillet 2008

298 - A JOOOOB !!!!! (oui, Chloé's got a job)

Alors voilà, j'ai enfin trouvé du travail. Je suis à découvert à mort, je n'en puis plus, of course je vais devoir travailler 50h par semaine pour pouvoir vivre décemment, mais au moins, ça remonte le moral. Surtout qu'on ma dit "You've got it. I'm telling because I like you : you've got the job".

En plus, je rentre en France quelques jours, pour aller entre Biarritz et St-Jean-de-Luz avec ma famille. Si c'est pas trop bien... Je reviendrai le 6. Ou le 7 (ou le 8 ou le 9, on verra bien) : ça va être bieeeennn...

dimanche, 27 juillet 2008

297 - Juste parce que c'est marrant

Mes dernières requêtes Google :

Mots-clefs Pourcentage
la schtroumpfette 20.00%
schtroumpfette 20.00%
bienvenue chez foufou 6.67%
canbis bien fait 6.67%
dessin torrero enfant 6.67%
eau de toilette déodorant homme - maverick 6.67%
la pleine lune agit sur les gens 6.67%
la valse aux adieux philosophie 6.67%
phrase de schtroumpfette 6.67%
regarder en video les robes a billets 6.67%
vidéo soirée chez pénélope d'un dîner presque parfait 6.67%

 

On voit qu'on arrive chez moi en cherchant visiblement des trucs liés à la drogue (c'est hilarant), ou à un torero (si Manuel savait ça...), mais aussi des renseignemts sur la pleine lune ou des trucs philosophiques... Mais bordel, c'est quoi une "robe à billets" ?? et qu'est-ce que cette Pénélope vient faire là ???

Enfin, on ne va pas se plaindre, maintenant que les requêtes pédophiles et voire incestueuses on disparu... Non, mon blog ne passe plus pour un lieu de débauche (d'ailleurs je me demande bien si il passe pour quoi que ce soit...) !

14:46 Publié dans Blablabla | Lien permanent | Commentaires (1)

296

Lila est partie. J'ai été prise pour un job que j'ai trouvé toute seule, comme une grande, et pour lequel j'ai dû participer à un entretien, en anglais, hein, donc, or pour le tout premier entretien de ma carrière j'ai dû plutôt très bien faire, puisqu'ils m'ont appelée vendredi pour me dire qu'ils m'offraient le poste. Non, cette phrase n'est pas parfaite, et loin s'en faut, même, mais chuis contente. Et ça, ça vaut toutes les horreurs syntixicalologiques du monde.

J'attends quand même une deuxième réponse avant d'accepter, deuxième réponse que j'espère bien avoir demain, et avec un peu de chance j'aurai un job sympa de réceptionniste dans un hôtel très sympa aussi. Et avec encore plus de chances, j'aurai un autre poste en plus, qui me permettra de gagner un peu plus que "juste le loyer, la bouffe et le transport", autrement dit, de quoi avoir une vie sociale. 

Y'a pas à dire, je vois le bout. Au moins, j'aurai presque de quoi payer mon loyer le mois prochain. D'ici là, ben on se serre encore un peu la ceinture (en plus ça m'aidera peut-être à re-rentrer dans un pantalon dans lequel je me suis aperçue que je ne rentrais plus...).

Je vous laisse, pour l'instant de maintenant j'ai des trucs à faire...

dimanche, 20 juillet 2008

295 - Lila Cata

Or donc.

Lila-Cata est arrivée hier. Et ça, c'est trop bien. Du coup, on dirait qu'il ne nous manque presque plus rien ici à Londres avec Jérémy : celle qui manque encore c'est Julie (avec ou sans torero). J'ai trouvé la solution à mes problèmes : Leïla vit avec moi pendant le mois d'août, comme ça on partage mon loyer, ce qui est mieux pour nous deux, et après, en septembre, Julie arrive et elles (Julie et Leïla) virent l'amerloque et la chinoise de la chambre d'à côté et la partagent à elles deux. Elles ont  un peu beaucoup l'habitude, quand même...

Donc ça, c'est le plan. Et le plan pour commencer le plan, c'est d'empêcher Leïla d'attraper son avion (c'est l'idée de Jérémy), comme ça elle aura pas assez de sous pour se repayer un retour, et elle sera bien obligée de rester. Et elle trouvera un boulot pour avoir les moyens de se le payer, son avion, et finalement le boulot lui plaira et elle restera là. C'est pas une trop bonne idée, ça ??? Ben si. C'est Jérémy il l'a dit.

En attendant, hier on a bien rigolé. ça faisait même un sacré bout de temps que je n'avais passé un aussi bon moment. Leïla est arrivée à midi et demie à Victoria, on l'a récupérée avec Jérémy, on est rentré à la maison pour l'installer, et après on s'est fait une bonne bouteille de pim's, et on est allé la boire au park. Puis on a essayé le pub de juste derrière chez nous, qui se révèle être la trouvaille du siècle : restauré comme il y avait cent ans, avec devant le comptoir la partie "private pub" pour les "upper class" de l'époque, mais aussi des canapés immenses et fluffy à l'étage, et surtout, surtout, une petite terrasse sur la Tamise. On a trouvé le truc du siècle, je vous dis.

Du coup ça va... 

vendredi, 18 juillet 2008

294 - Fuuuuuucccckkk !!!!!

Alors la meilleure de la semaine, ça a été quand hier j'ai ouvert ma boîte de réception (mailbox, pour les intimes) et que j'avais un mail. De gens de l'aéroport d'Heathrow. J'avais postulé, oui. Mère avait râlé, et m'avait dit que ça servait à quoi de postuler dans un endroit lointain (on y accède par le métro, même si c'est en toute dernière zone) pour lequel je devrais payer des transports en commun ?? Hein, franchement ?

(Parenthèse, n'est-ce pas, car à cela j'ai deux remarques à faire :

1) Comme si j'allais ne chercher que dans mon coin, ce qui ne serait pas réducteur, franchement...

2) C'est bien la même mère qui m'avait dit que si, au lieu de chercher un truc un peu spécifique, je postulais dans n'importe quelle boutique de bas-étage, au moins, j'aurais des rentrées d'argent.

Fin de la parenthèse.)

Bref, de toute façon, le mail, c'était pour m'informer que ma candidature n'avait pas été retenue, donc... ma mère devrait être heureuse (sauf que je ne peux pas vraiment l'en informer, puisqu'elle a décidé que je ne devais pas la rappeler tant que je n'aurais pas un job - oui oui...). Moi moins. Surtout que dans la soirée j'ai reçu un deuxième mail, exactement le même. Comme si un n'était pas suffisant et suffisamment  déprimant...

Là où ça devient même encore un peu plus drôle, c'est que j'ai passé la matinée sur Internet à chercher des propositions de jobs qui pourraient me convenir sur plusieurs sites de ce genre, et que je viens juste de recevoir un coup-de-fil d'une dame d'une des agences en question, qui m'a posé deux-trois questions, avant de me dire que "en fait non mais ça va pas être possible, parce qu'on cherche des gens pour faire carrière, pas des gens qui veulent repartir dans un an"... Ah bah oui, forcément, ça va moins le faire. Et comme j'ai rien compris au nom de l'agence, je ne sais pas combien des candidatures que j'ai posées ce matin ça invalide...

Tout va bien... tout tout tout va bien...

Mais Leïla arrive demain, et ce soir G. m'invite à un concert au Jazz Café. On va écouter Kokolo. Et des autres gens, aussi.  Et même que c'est pas grave qu'il m'ait prise par dépit parce qu'il n'a trouvé personneà qui revendre le ticket acheté par erreur pour un autre ami qui, finalement, ne pouvait pas aller au concert, mais que G. le savait pas parce qu'il ne lit pas tous ses messages avant d'acheter ses tickets. 

mercredi, 16 juillet 2008

293 - Politique et Littérature

Le titre, en fait, c'est juste pour le référencement, j'ai vu ça en me connectant sur hautetfort, et je me suis dit "tiens, et si j'essayais de faire exploser mes stats presques mortes ??"

Aujourd'hui est un grand jour : je tourne la page de mon calendrier (les Dieux du Stade 2008). Je dis donc au revoir à Jean Monribot (d'Agen), et bonjour à Arnaud Mignardi et Peïo Som (d'Agen aussi, décidément...). Une des photos que je ne préfère pas, mais que mon colocataire devrait apprécier... Une de ces photos qui nous montrent que les gens qui se sont occupés de décider des photos et de qui on mettrait dessus voulaient viser cette année une autre clientèle que... ben les femmes, en fait. Ah ! en plus ils ont des menottes à un pied chacun. Bouh. Mais où sont Chabal et Dominici ?

A part ça, c'est le graduation day de mes anciens voisins, aujourd'hui, ils vont porter cette espèce de robe un peu ridicule qu'on voit dans les films américains, et aussi le chapiô (vous savez, celui dont on fait passer le pompon d'un côté à l'autre chacun son tour devant tout le monde, pour dire avant j'avais pas ma licence (ou "degree" dans le langage autochtone), maintenant je l'ai. Attention je vous remontre : a pas - changement de côté - a. Mouais. Le truc c'est qu'il faut réserver longtemps à l'avance pour y être avec au moins ses parents, et que tout le monde n'est même pas sûr de pouvoir y amener sa famille. Alors les amis... Donc peut-être un ptit pot ce soir avec mes anciens voisins.

Et puis sinon le monsieur d'en-bas coupe l'herbe, c'est trop cool je viens d'éternuer. D'où j'éternue parce qu'on coupe l'herbe trois étages plus bas, alors que je suis sensée ne pas être allergique (j'ai juste les muqueuses sensibles, paraît-il) ???

Allez un bisou et au lit, à demain (pour peut-être des trucs plus intéressants, qui sait ?).  

mardi, 15 juillet 2008

292

Bon, déjà dans la précédente liste, j'ai oublié (et ce n'est pourtant pas le moins important) : m'abonner à la presse écrite française, et aussi un peu anglaise (genre le financial times). Mais ça, pareil, c'est dès que j'aurai du travail, rapport au fait que la culture, c'est pas toujours gratuit.

Je commence à me comporter comme Miranda dans la saison 3 (vous savez, quand elle appelle le chinois qui livre, et que la fille se marre en lui disant "oui, oui, tous les soirs la même chose hihihihi !!" ?). Bon sauf que moi je commande pas tous les soirs. Et que quand je commande, ça fait dix livres minimum (donc 11,20 en pratique), comme ça la livraison est gratuite (à partir de £8) ET on m'offre les prawn crackers (à partir de £10, vous savez, ce sont les chips chinoises blanches et à la crevette, donc). Mais du coup, comme les "portions" comportent de quoi faire deux plats de résistance, avec une commande j'ai de quoi manger toute la semaine. Le soir, hein. De toute façon la journée je ne mange plus que tu babybel. Mine de rien ça a vachement réduit mon budget bouffe, MAIS, je ne mange presque plus que du chinois. C'est la vie, mes enfants...

Et à part ça, pour remplir un peu plus ma vie, j'ai piraté hier le profil de ma cops Leïla, hier, et elle, qui n'était pas sensée avoir accès à Internet avant demain, vient de se connecter. Elle va me tuer (bon, elle était au courant). Voilà voilà, entre temps elle a déjà quasi-remodifié son profil et m'a promis sa vengeance (froide, tant qu'à faire). 

Ma vie est fascinante... 

dimanche, 13 juillet 2008

291 - La liste de toutes les choses que je dois faire

Enfin, peut-être pas toutes, si ça se trouve (et ce sera même sûrement le cas), je vais en oublier, mais je referai des rajouts le cas échéants.

Or donc : 

Most important parmi les most important things to do :

- TROUVER UN JOB !!!! 

- Aller m'inscrire au consulat pour des fois que on n'sait jamais y'aurait besoin de me rapatrier d'urgence.

- Emmener un CV au British Council pour applyer (oui, j'écris en franglais, maintenant, ça veut dire poser ma candidature, mais "poser sa candidature", is waaaayyyy toooooo long) comme teaching assistant pour la rentrée (£1030 par mois pour 12h de cours par semaine, ça laisse largement le temps pour un mi-temps en plus et/ou un stage en journalisme, si j'arrive à m'en dégôter un). 

Ensuite :  

- Aller au Victoria and Albert.  

- Recommencer à lire, et pourquoi pas en commençant par les nouvelles d'Edgar Allan Poe, que j'avais achetées à Oxford en décembre et que je n'ai toujours pas lues (à vrai dire, Gerardo les a vues hier dans les petites étagères qui me servent ici de bibliothèque et c'est lui qui es a rappelées à mon bon souvenir).

- Aller à l'expo sur l'amour et les valeurs dans les poèmes épiques indiens à la British Library (mais pour ça j'ai jusqu'au 14 septembre).

- Retourner plus régulièrement sur Ebuzzing, même si c'est le diable, je me suis fait souffler deux notes parce que je n'y allais plus régulièrement (et pour ceux qui s'entêtent à me dire que c'est le diable, j'ai reçu mon premier paiement il y a deux-trois jours, et croyez-moi, ça fait plaisir...).

- Ecrire plus souvent sur mon blog, c'est un rythme à reprendre, maintenant que je suis ici pour un an, je devrais avoir des choses à raconter.

 

Par exemple, dernièrement, après avoir pris la carte de membre du cinéma Prince Charles, à Leicester Square (£10 par an), je suis allée voir, pour £1,50 chacun, Cassandra's dream (le dernier - je crois -Woody Allen), Oxford Murders, que j'avais voulu voir il y a un moment, et The other Boleyn girl. Je dois encore aller voir : Hancock, Mamma Mia, The Bank Job, My brother is an only child, Persepolis, Mes amis, mes amours, et je crois que c'est à peu près tout pour l'instant. Mais c'est déjà pas mal. 

Et puis aussi, dès que j'aurai un boulot et donc les moyens de me les payer, prendre plusieurs cours :

- Espagnol, obviously, maintenant que j'ai commencé, et que je reste à Londres en partie pour rester près de mon cher et tendre, c'est l'occasion ou jamais.

- Comme on m'a dit qu'italien, étant donné mon niveau d'espagnol, ça n'était pas recommandé (sinon je vais tout mélanger), Arabe, ou Russe, ou Japonais, let's see.

- Piano, pour recommencer.

- Et de toute évidence, Yoga.  

 

mardi, 08 juillet 2008

290 - Je sais, je sais...

Ca fait un bail, BEAUUUcoup trop longtemps, d'ailleurs c'est limite si je ne me demande pas pourquoi j'ecris a nouveau, pour les deux-trois lecteurs (par semaine) qu'il doit me rester...

Bref, j'ai quand meme des nouvelles : j'ai termine mon memoire, j'ai eu droit a la rituelle soutenance, et a la note (assez decevante, si vous voulez tout savoir), et... Je suis retournee en Angleterre !! Eh oui, apres avoir prevenu mes parents que j'avais une relation a peu pres suivie avec un ancien prof d'espagnol, je les ai egalement informes que je souhaitais rester un an de plus pour voir ou allait cette relation. Donc au lieu de rentrer travailler un an en France pour mettre des sous de cote et preparer les comcours de journalisme, eh bien je fais la meme... mais en Albion. La ou il fait trop moche. Oui il fait moche, super moche, meme. Enfin maintenant que je vous dis ca, on a droit a une eclaircie, mais quand meme...

Je cherche donc activement un travail, pour l'ete, pour un an, pour les deux... ou d'eventuelles donations de votre vivant, je suis ouverte aux donc gracieux sans contreparties. La verite, c'est qu'en plus je m'eclate, ici, je suis epanouie, la preuve, j'ai achete des Converse violettes. Si c'est pas de la grande folie, ca...

Or donc, aujourd'hui, je me suis joyeusement pointee sur le campus pour recuperer mes notes (allez savoir pourquoi, je suis la seule pour qui ca ne fonctionne pas sur Internet, il en fallait une... Bingo !), et j'ai eu la mauvaise surprise de voir que ledit campus est plein a craquer de sales enfants. Polyglottes, en plus. Mais je n'ai pas encore mes notes. De toute facon ne vous affolez pas, dans la mesure ou j'ai plus que la moyenne (j'ai dit "note decevante", pas completement naze !) a mon memoire qui compte pour la moitie de mon annee, qu'ici j'ai quatre cours a "valider" et que je sais deja que pour l'un d'eux j'ai 74%, ca devrait aller, il y a quand meme tres peu de chance que je n;aie pas mon annee, et la maitrise avec, donc. En attendant l'ouverture des bureaux, je mange donc tranquillement du raisin blanc sans pepins en vous ecrivant.

Sinon, mon adore coloc ayant tout le coffret Sex and the City, j'ai commence a regarder la serie par le debut. Ca m'occupe pendant mes nuits d'insomnie. Ben c'est pas mal, hein, comme serie... Ca m'amuse, meme ! (note a moi-meme : les plus petits grains de raisin sont moins goutus que les gros.)

Bon, sur ce, mes petits lapins, je vous laisse, hein, je n'ai pas que ca a faire, je dois aussi imprimer des CV pour les donner dans des boutiques (qui a trouver un job alimentaire pour un an, puisque les musees et les bibliotheques ne me repondent pas, autant avoir des reductions dans un boutique de fringues sympa) (mais je crois toujours autant a l'idee de teaching assistant, qui consiste a aider un prof en classe dans un college, 12h par semaine, et a etre payee £1030 par mois (donc ca laisse du temps pour un mi-temps en plus, et encore plus de sous...). C'est un peu pour ca aussi que je vous laisse, je m'en vais vous ecrire une belle lettre de motivation...

14:49 Publié dans Blablabla | Lien permanent | Commentaires (0)