Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 17 septembre 2007

160 - Pas l'temps

Pas le temps, parce que je pars demain à 8h à peine (oui ! LE MATIN !!!) et que je viens tout juste de rentrer presque toutes mes affaires dans la voiture, qu'il en reste à empaqueter, qu'au lieu de le faire je regarde Cosmo et Glamour, et qu'en plus faut dîner, et puis aller voir mes potes de fac qui m'organisent une dernière soirée poker sur le sol français pour fêter ça (quoi exactement je sais pas trop hein... est-ce qu'ils sont contents que je parte ou est-ce qu'ils sont juste tristes de se dire qu'ils pourront plus se moquer de moi les prochains mois ? je sais pas, je vais leur demander). En tous cas ils sont choux comme tout, vraiment, jusqu'au bout du bout ils m'auront soulée un soir sur deux toute la semaine qui vient de s'écouler (le reste du temps je me suis couchée tard quand même, mais sans avoir bu !). Je les adore, ils sont adorables et intelligents, ils sont cultivés et font tous de brillantes hautes études (avec des sujets de master tous plus intéressants les uns que les autres, on va tous devenir des put.... de spécialistes !!!).

Bref, tout ça pour dire que j'ai vraiment pas le temps pour une note, alors je vous laisse avec ça et aussi ça (à l'origine la note devait se constituer de cette unique phrase...). ET VOUS ? (Oui, c'est une dissertation philosophique demandant une réponse de votre part.)

Je rajoute également, au cas où Sébastien Chabal passerait par là (bien qu'il soit marié et père de deux enfants il me semble - mais il vit en Angleterre, je crois, il me reste une petite chance), que si il pouvait m'attraper comme il fait avec le ballon, et me plaquer contre ce qu'il veut (un mur, le gazon, ...) et me faire ensuite tout ce qui lui passe par la tête, je serais pas mécontente... Et ce, qu'il soit propre, sale du match, en costard ou en maillot, bref, quand il veut... il veut il me prend pour le ballon.

(Pour ceux - ou plutôt celles - qui se baladent de temps en temps chez Caro, oui, c'est exactement ce que j'ai mis en commentaire chez elle.)

19:41 Publié dans Blablabla | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : Chabal je t'aime