Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 01 avril 2007

9 - Poisson d'avril

Ce midi je suis allée faire un tour au vide-grenier, où une partie de ma famille avait loué 3m de boulevard pour y étaler quelques choses plus inutiles les unes que les autres : vinyls de Brel, rasoir électrique des années 1930 (ou 40), collection de Fantômette, et plusieurs autres objets qui m'appartenaient et que ma soeur avait pris sans même songer à me demander mon avis (et que j'ai donc prestement récupérés).

J'ai profité de cette excursion pour coller sur le dos d'une petite quinzaine de passants de jolis poissons d'avril en papier blanc : medium_01042007_005_.jpgun sur un employé de la mairie qui passait par là, un autre sur la prof d'espagnol de ma petite soeur, un autre encore sous le pied d'un charmant jeune homme qui a profité de l'occasion pour me demander mon numéro (que je ne lui ai bien entendu pas donné, non mais !) (mais c'est toujours agréable de se sentir un peu convoitée :-), pas vrai ?).

Mais bien sûr mes premières victimes ont été mon père et mon oncle. Mon oncle a refusé que je l'expose à la vue de tous, même sans poisson, et mon père n'a pas donné son avis, donc le voici de dos. La folle qui le pointe du doigt, ce n'est pas moi mais ma petite soeur, qui fut pour un instant ma complice.medium_01042007_001_.jpg

La plupart des piégés ont été amusés, et j'ai même revu plus tard en me promenant plusieurs poissons sur d'autres dos que ceux que j'avais moi-même soigneusement choisis. Tout va donc pour le mieux dans le meilleur des mondes, Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, puisque la France sait encore s'en payer une bonne tranche !